Nous suivre

F1 2022

F1 Italie Monza 2022 : Cinquième succès consécutif pour Max Verstappen

Flo Ostermann

Publié le

F1 Italie Monza 2022 Cinquième succès consécutif pour Max Verstappen (1)
Photo Icon Sport

F1 GRAND PRIX D’ITALIE 2022 – Au terme d’une course frustrante, Max Verstappen (Red Bull) s’est imposé ce dimanche à Monza (Italie). Le Néerlandais s’offre un cinquième succès consécutif cette saison. Charles Leclerc (Ferrari) et George Russell (Mercedes) complètent le podium.

Monza 2022 ne restera pas dans les annales. Au terme d’un Grand Prix assez insipide, Max Verstappen (Red Bull) a donc raflé la mise pour la 11ème fois cette saison, en 16 Grands Prix. Un cinquième succès consécutif synonyme de premier podium du Néerlandais sur le Temple de la Vitesse. Parti 7ème sur la grille, le champion du monde en titre a, à nouveau, fait parler la poudre au volant de sa Red Bull, en remontant un à un ses adversaires. Avant le premier tournant de la course.

Verstappen solide, la frustration de Leclerc

L’Aston Martin de Sebastian Vettel cède en effet au 12ème tour, entraînant l’apparition de la Safety-Car. Leclerc, leader, entre aux stands pour chausser des pneus mediums. Pas Verstappen, qui prend alors le lead. Le Néerlandais s’arrêtera 13 tours plus tard, avec lui aussi des pneus médiums. Le Monégasque reprend alors la tête de la course, mais avec des pneus plus usés que son rival. Finalement, Ferrari opte pour une stratégie à deux arrêts pour Charles Leclerc, Max Verstappen revenant rapidement sur ce dernier. Des pneus softs, insuffisants pour combler les 19 secondes de retard sur un Verstappen en gestion. Avant le deuxième tournant du Grand Prix.



À six tours de la fin, la McLaren de Daniel Ricciardo rend l’âme. Mal placée, cette dernière met un temps fou à être déplacée. La course ne reprendra pas, débouchant donc sur une nouvelle victoire de Max Verstappen, et une énième frustration pour Charles Leclerc, qui pouvait espérer jouer la gagne sur un tour. Au classement du championnat du monde, Verstappen compte 335 points, soit 116 unités de plus que Charles Leclerc (219). Un gouffre ! Le mot de la fin, il est pour Charles Leclerc, ci-dessous.

À lire aussi

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *