Face à face : le PSG fait-il toujours figure de favori face à Manchester United ?


Les rédacteurs de Dicodusport entrent sur le ring et s’affrontent dans un Face à Face autour d’un sujet d’actualité. Dans ce un-contre-un engagé, chaque rédacteur ou rédactrice tentera de convaincre son adversaire ainsi que vous, cher lecteur, qu’il mérite de remporter ce duel. Un arbitre sera alors chargé de les départager et de désigner un vainqueur. Aujourd’hui, nos deux rédacteurs s’opposent le PSG qui défiera Manchester United ce soir, à Old Trafford, pour les huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions.


Pour Romain, le PSG reste sans aucun doute favori

👍 Romain : Oui, le PSG fait toujours figure de favori face à Manchester United

Tirage idéal il y a deux mois, la double confrontation face à Manchester United ressemble aujourd’hui à un mur difficilement franchissable pour les joueurs de la capitale. Médias, spécialistes, amateurs de foot, tous semblent unanimes concernant la difficulté qu’aura le PSG face aux Anglais. Il est vrai qu’avec les absences de Neymar et Cavani, le PSG perd deux énormes atouts. D’une, n’oublions pas que la rencontre se jouera en match aller/retour, et que la donne changera certainement d’ici un mois pour le match retour.

Mais je reste persuadé que le Paris-Saint-Germain reste favori malgré sa forme actuelle et les absences. Un effectif de qualité et complet, un entraîneur qui tactiquement semble prêt à répondre à United, des cadres habitués aux joutes de la Ligue des Champions, et Mbappé, bien évidemment. Pour avoir vu de nombreux matchs de Manchester United depuis la prise de fonction d’Ole Gunnar Solskjaer, les Red Devils possèdent de nombreuses failles qui vont permettre aux Parisiens de s’imposer.

Si la série de victoire des coéquipiers de Pogba est impressionnante, elle n’est en aucun cas le reflet de rencontres maîtrisées et sans difficultés. La clé de la victoire parisienne et de sa qualification se trouve sur l’aspect défensif de United, très friable et très lent, notamment dans l’axe. Le Paris-Saint-Germain est plus complet, plus talentueux et très appliqué dans le jeu pour renverser Manchester United.


Pour Julien, MU part avec une longueur d’avance

👎 Julien : Non, le PSG ne fait plus figure de favori face à Manchester United

Depuis la qualification acquise pour les 8èmes de finale, les prestations parisiennes semblent beaucoup moins abouties. S’ils sont toujours des leaders incontestés du championnat, deux accrocs sont apparus face à Guingamp en Coupe de la Ligue et à Lyon il y a 10 jours, en championnat. Mais ce qui est surtout à mettre en avant, ce sont les coups durs qui s’accumulent pour l’équipe de Tuchel, puisque les joueurs de la capitale devront composer sans leur star et véritable dépositaire du jeu parisien (20 buts et 11 passes décisives en 20 matchs toutes compétitions confondues) Neymar, qui s’est blessé au métatarse le 23 janvier dernier face à Strasbourg, ce qui l’éloignera des terrains pendant 10 semaines environ.

Au forfait du Brésilien s’ajoute celui du meilleur buteur de l’histoire du club, Edinson Cavani, touché à la hanche ce week-end, la « MCN » ne sera donc pas de la partie et c’est Kylian Mbappé qui sera seul sur le front de l’attaque. S’il possède des qualités de vitesse et de percussion et qu’il posera sans doute des problèmes à la défense anglaise, il aura une présence bien moins importante que celle de l’Uruguayen dans la surface de réparation et sans remettre en cause les qualités de Draxler et de Di Maria, il ne pourra compter sur son plus grand pourvoyeur de caviars avec Neymar. Ajoutons à cela une équipe qui s’avance vers cette rencontre sans grandes certitudes au milieu de terrain, le forfait de Thomas Meunier et un Marco Verratti tout juste remis de blessure…

De l’autre côté, les Mancuniens étaient eux moribonds, à la peine en championnat, décrochés du Big Four. Mais depuis, bien des choses ont changé, José Mourinho a tout simplement été remercié quelques jours après une dernière défaite et une prestation de piètre qualité face à Liverpool (3-1). Pour le remplacer, le club a fait appel à un ancien de la maison en la personne de Ole Gunnar Solskjaer, celui qui ferait presque figure de rookie a réussi à redonner de la confiance à des joueurs clés comme Paul Pogba par exemple qui rayonne depuis la nomination du coach Norvégien. Le milieu international est (re)devenu le maître à jouer des Red Devils, atteignant des statistiques déjà inédites. La Pioche sous Mourinho, c’était 3 buts et 3 passes décisives en 14 matchs, alors que sous les ordres de Solskjaer c’est 8 buts et 5 passes décisives en 9 matchs !

A l’image du milieu français, c’est toute l’équipe qui a retrouvé des couleurs, alors qu’une qualification en Ligue des Champions paraissait utopique il y a quelques mois (ils étaient à 11pts de la 4ème place), ils occupent désormais cette 4ème place un point devant Arsenal. Depuis l’arrivée de Solskjaer, United a remporté 10 de ses 11 matchs toutes compétitions confondues, pour un seul match nul.


Verdict de l’arbitre :

Si Julien avance de solides arguments pour montrer qu’actuellement, Manchester United est dans une forme impressionnante, au contraire des Parisiens, Romain va à l’essentiel et démontre que malgré tout, le PSG garde une longueur d’avance. S’il ne nie pas que le club de la capitale sera amoindri à cause des absences de Neymar et Cavani, il met en avant, à raison, la qualité de l’effectif parisien et ce même sans deux de ses trois pépites en attaque.

De son côté, Julien nous montre donc que le bilan de MU depuis la prise de fonction de Solskjaer force le respect, mais aussi l’inquiétude pour Paris. Encore une fois, Romain va dans ce sens mais met aussi en avant les failles d’une équipe qui ne maîtrise jamais totalement son sujet, même lorsque le score paraît flatteur. Défensivement, les Red Devils sont en effet fragiles, de quoi donner des idées aux attaquants parisiens, sans doute l’une des clés de cette double confrontation. Si l’affiche s’est équilibrée depuis le tirage au sort des huitièmes de finale, Paris garde, sur le papier, une longueur de d’avance.

🏆 Romain remporte donc ce débat !

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des