Nous suivre

Actualités

Face à face : NBA – Les Spurs vont-ils louper les playoffs ?

Mathieu Veillon

Publié

le

Chaque mercredi, les rédacteurs de Dicodusport entrent sur le ring et s’affrontent dans un Face à Face autour d’un sujet d’actualité. Dans ce un-contre-un engagé, chaque rédacteur ou rédactrice tentera de convaincre son adversaire ainsi que vous, cher lecteur, qu’il mérite de remporter ce Face à Face. Un arbitre sera alors chargé de les départager et de désigner un vainqueur. Aujourd’hui, focus sur les Spurs de San Antonio, une des plus grandes franchises NBA sur ces 20 dernières années, qui connaît une saison difficile au point même de s’inquiéter pour leur qualification en playoffs. Alors, doit-on être inquiets ?

Spurs

La confiance en Greg et TP est absolue pour Tom

👎 Tom : Non, les Spurs ne rateront pas les playoffs

Il serait impensable qu’une institution comme les San Antonio Spurs n’arrivent pas à accrocher les playoffs. Qualifiés pour les séries éliminatoires chaque année depuis 1996-97, ne pas les atteindre serait synonyme d’une vraie fin de cycle. Or, on est encore loin de cette fin de cycle. Malgré un effectif assez bancal marqué par l’absence de leur meilleur joueur (Kawhi Leonard), les Spurs réalisent une plutôt bonne saison. Animés par une alchimie collective unique à cette équipe, ils  arrivent à se maintenir à une très belle 5ème place.

Et si les coéquipiers de Kawhi Leonard arrivent à de tels résultats sans leur meilleur joueur, c’est surtout parce qu’ils sont guidés par un des meilleurs coachs de l’histoire, Greg Popovich. Ce dernier, qui compte une vingtaine de campagne de playoffs en carrière dont 5 titres, impose un état d’esprit notamment en défense collective qui leur permet de si bons résultats. Les Spurs constituent en effet la 2ème meilleure défense de NBA cette année en termes de points encaissés et de Defensive Rating.

Une autre stat intéressante à noter est celle du banc. Les remplaçants, menés notamment par Tony Parker, arrivent au 4ème rang des bancs de NBA les plus prolifiques, avec 41.7pts en moyenne par match. Sur une équipe qui score 102.2pts par match, cela équivaut à 41% du score total. Cette stat montre une réelle implication de l’ensemble de l’effectif des Spurs. Chaque joueur a un rôle bien défini et très important que ce soit offensivement ou dans les splendides rotations défensives de Popovich.

Ainsi, les Spurs de San Antonio, actuellement 5ème de NBA, devraient encore une fois accrocher les playoffs cette année. Cet effectif très soudé et rempli d’expérience, avec à la baguette un des meilleurs coachs de l’histoire, devrait arriver à faire la différence par rapport à des équipes moins expérimentées, comme Denver ou encore les Clippers.


Spurs

Alexandre est plutôt pessimiste sur le destin des Spurs cette saison…

 👍 Alexandre : Oui, toutes les séries ont une fin et sont faites pour être stoppées !

Depuis 1997, la bande à Popovich n’a pas raté les playoffs et a remporté 5 titres de champion NBA. Mais les Spurs connaissent une période de bouleversement, presque de reconstruction. La retraite du légendaire Tim Duncan, qui était de toutes les campagnes et de tous les titres, a laissé un grand vide et Tony Parker n’est plus le meneur qu’il était sur le terrain. Pour la première fois depuis 20 ans, ils sont confrontés à des difficultés. La relève peine à s’imposer et tout repose actuellement sur deux joueurs LaMarcus Aldridge – All-Star cette année pour la 6ème fois – et Manu Ginobili qui a eu 40 ans !

Aldridge réalise des gros cartons depuis qu’il a dû endosser le rôle de franchise player en l’absence de Kawhi Leonard. Mais à 32 ans, il s’essouffle et ne peut porter cette responsabilité seul sur ses épaules. Cette saison sans Leonard est un véritable casse-tête pour Popovich. Le manque d’un tel joueur excellent des 2 côtés du terrain – double meilleur défenseur en 2015 et 2016, MVP des Finals lors du dernier titre en 2014 et 3ème du dernier classement du MVP en 2017 – est de trop pour n’importe quelle franchise. En chute libre depuis janvier et confrontés à une concurrence farouche à l’Ouest où Portland n’a pas perdu depuis 13 rencontres et Utah – que l’on pensait sorti de la course à la qualification – a remporté ses 9 derniers matchs et 21 de ses 23 derniers.

Portland et Oklahoma semblent destinés aux 3ème et 4ème places et ils sont 6 derrière pour 4 places. San Antonio ne peut plus compter que sur elle-même, vu la tendance de leurs résultats et leur dégringolade au classement, ils vont devoir espérer les faux-pas de leurs adversaires. San Antonio n’est pas une franchise qui est préparée pour ce genre de lutte, contrairement à Denver, aux Clippers ou à Utah et je ne les vois pas faire une meilleure fin de saison que ces équipes-là.


Verdict de l’arbitre :

Marcel Hirscher

Qui de mieux qu’un fan des Lakers pour parler playoffs en ce moment ?

Un débat serré cette semaine, et les deux argumentaires se tiennent : malgré l’absence de Kawhi Leonard sur pratiquement toute la saison, le lockdown défensif des Spurs et de Greg Popovich est impressionnant. La stat sortie par Tom sur l’efficacité du banc des Spurs est aussi intéressante.

Alexandre a raison, la dynamique des Spurs sur ces derniers mois n’est pas vraiment bonne, en l’absence de Kawhi justement, alors que d’autres équipes comme Utah enchaînent les bonnes performances. MAIS les Spurs commencent à se reprendre et ont d’ailleurs enchaîné 4 victoires consécutives, se replaçant à la 6ème place à égalité avec les Pelicans. Pendant ce temps-là, les Nuggets et les Clippers restent sur 2 et 4 défaites d’affilée et sont pour l’instant 9 et 10èmes, avec 3 matchs de retard sur les Spurs alors qu’il ne reste qu’une dizaine de matchs. Comme les arguments de nos débatteurs se tiennent, je fais donc confiance aux stats et au classement.

🏆 Je déclare donc Tom vainqueur !

Mathieu Veillon


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une