Nous suivre

Face à face

Face à face : la sanction historique à l’encontre d’Oumar Niasse est-elle justifiée ?

Publié

le

Chaque mercredi, les rédacteurs de Dicodusport entrent sur le ring et s’affrontent dans un Face à Face autour d’un sujet d’actualité. Dans ce un-contre-un engagé, chaque rédactrice ou rédacteur tentera de convaincre son adversaire ainsi que vous, cher lecteur, qu’il mérite de remporter ce Face à Face. Un arbitre sera alors chargé de les départager et de désigner un vainqueur. Cette semaine, le débat porte sur la sanction infligée à Oumar Niasse, historique en Premier League.


👎 Non, l’amende est beaucoup trop lourde pour Arlette.

Il ne s’agit bien sûr pas d’encourager ou d’excuser la simulation mais dans ce cas précis, la sanction n’est pas justifiée selon moi.

Tout d’abord, il est toujours compliqué de décider s’il y a simulation ou pas. Et là , il y a clairement eu contact entre Scott Dan et Oumar Niasse. Sur quoi se base la FA pour décider que ce contact n’est pas suffisant pour faire tomber le joueur d’Everton ? L’arbitre lui-même, après le match, « a réitéré son point de vue qu’il avait pris la bonne décision en raison du contact qu’il y a eu ». Quand bien même la commission pense que le penalty n’est pas mérité, le joueur a subi une faute dans la surface. Alors le punir à  effet rétroactif d’un carton jaune oui, d’une amende pourquoi pas, mais les deux matchs de suspension, c’est trop.

De plus, je suis contre cette sanction qui pour moi est plus pour faire un exemple que pour réellement sanctionner. Depuis la reprise en août est-ce le premier cas de simulation ? Non mais curieusement au mois de novembre la commission indépendante de la FA décide enfin d’appliquer ses nouvelles règles et ô surprise est-ce un joueur de Chelsea, Manchester, Arsenal qui est sanctionné ? Non bien sûr, c’est beaucoup plus facile d’aller taper sur un joueur dont l’équipe est 16e au classement. Un exemple qui confirme ma pensée : ce week-end, Lukaku (Manchester United), a donné, pas un mais deux coups de pieds volontaires à Gaëtan Bong. Sanction ? Non. On est plutôt subjectif du côté de la FA…


👍 Oui, Nicolas ne veut pas pleurer les tricheurs.

Oh Fabrizio, oui Fabrizio, tombe Fabrizio… Pardonnez-moi, un mauvais cauchemar ! Un très grand oui ! Nous entendons régulièrement les joueurs, les entraîneurs ou les présidents se plaindre de l’arbitrage et réclamer la vidéo dans le football. Alors il est vrai que les arbitres ne sont pas toujours irréprochables mais est-ce que les joueurs les aident ? Il faudrait peut-être commencer par là  avant de parler de vidéo.

La simulation, répréhensible d’un carton jaune, est un mal qui gangrène le football depuis des années car trop faiblement puni. Alors les joueurs prennent le risque de prendre un carton jaune pour essayer d’obtenir un penalty ou même l’expulsion d’un adversaire mais les ralentis existent (oui nous sommes en 2017) et nous les voyons tous ces tricheurs qui essayent de faire basculer un match de manière illicite ! Enfin une sanction, une vraie pour un joueur qui a simulé et c’est amplement mérité car si cela ne va pas empêcher certains de continuer, le nombre va forcement diminuer car ce cas fera jurisprudence. Cela facilitera quelque peu la tache des arbitres et laissera les tricheurs purger leur suspension en tribune.

Oh Fabrizio, tombe encore Fabrizio! Ce cauchemar ne me quitte plus depuis que j’ai 10 ans et ce n’est pas l’image du foot que j’aime !


Verdict de l’arbitre :

Qui ne partagerait pas l’avis de Nicolas ? Bien sûr que ce genre ne comportement ne fait pas partie du football que l’on apprécie. Cela inciterait presque même à réinstaller le débat concernant l’arbitrage vidéo. Qu’on le veuille ou non, la simulation fait partie du jeu. Les plus malins, me direz-vous, ne se font pas attraper. D’autres oui. Cela a été le cas pour Oumar Niasse. Sanctionné par la suite et à juste titre d’un carton jaune, puis d’une amende financière ainsi que d’une suspension de deux matchs.. Être réprimandé dans ces situations là selon moi est amplement mérité. Ces sanctions dans ce  cas de figure restent néanmoins peut-être trop excessives. Le plus embêtant c’est que souvent, on a l’impression que ces sanctions sont applicables, mais à  géométrie variable comme le souligne Arlette.

Surtout que dans cette situation le contact était bel et bien existant, mais pas suffisant selon la FA pour faire tomber le joueur. Si comme Nicolas ce genre de comportement sur les terrains m’insupportent au plus haut point, l’addition reste néanmoins salée. Trop même pour un joueur faisant partie d’une équipe du bas de tableau. J’ai aussi l’impression que ce pauvre Oumar Niasse serve beaucoup plus d’exemple qu’autre chose…

Du coup, la victoire revient à Arlette.

Sofiane Soultan 


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une