Nous suivre

Actualités

FC Barcelone vs Olympique Lyonnais : jouer City c’est excitant

Publié le

Barça-OL

Les Lyonnaises ont assuré leur qualification pour les demi-finales de la Women’s Champion League, en battant les Blaugrana 1 but à rien (3-1 au total des deux matchs), en présence de plus de 12 000 supporters catalans. Etape suivante, Manchester City, l’autre demi-finale verra Wolfsburg et Chelsea s’affronter. Atteindre la cour des grandes passera par l’Angleterre.

De l’avis général, ce fut un match terne

On s’était tous un peu chauffé, voyant dans le but encaissé lors du match aller la semaine dernière (OL FCB 2-1) une menace fantôme planant sur les Lyonnaises. Pour les Catalanes, une possibilité d’embuscade. On a passé la semaine à se demander si la boulette de Bouhaddi, relâchant le ballon devant Patri, allait coûter aux Fenottes leur qualification pour les demi-finales de la Women’s Champion League.

On a glosé, beaucoup : les Blaugrana montreraient les crocs devant leur public, les Fenottes s’acharneraient à étouffer leurs velléités, on échafaudait des scénarios de match, on y croyait. Eh bien pas du tout !!

Un match encéphalogramme plat

Les Barcelonaises n’ont pas le moins du monde attaqué, le premier et dernier arrêt de Bouhaddi ayant eu lieu à la 90ème, après une frappe mollassonne de Toni Duggan.

Les Lyonnaises ne se sont pas le moins du monde montrées réalistes, le premier et dernier but marqué aurait pu ne pas être validé. Aucune image vidéo ne peut prouver avec certitude que la tête d’Eugénie Le Sommer à la 62ème a bien franchi la ligne de but de Panos, malgré le renvoi, de la tête également de Putellas. Il n’empêche, l’arbitre, Mme Sandra Bastos décidait de donner l’avantage à l’équipe qui, tout de même, entreprenait le plus. Sans que cela change le cours de l’histoire.

Le reste, c’est de la littérature.

Match plat, sans temps fort, sans chevauchées à faire palpiter le plus indifférent des cœurs. Des organisations tactiques en place, de part et d’autre, pour le panache, on repassera. Match terne, mais mission remplie. Lyon se qualifie pour les demi-finales de Women’s Champion League, comme l’année dernière, et connaît déjà son adversaire, Manchester City. Comme l’année dernière.

Les yeux en demi

De l’avis général, le niveau du football féminin s’est élevé encore cette année. Les équipes se staffent, attirent de bonnes joueuses, forment de mieux en mieux leurs jeunes pousses, ce n’est pas la prometteuse Selma Bacha, titulaire contre Barcelone, qui me contredirait.

Jouer City, c’est excitant. C’est une équipe qui joue, qui marque, les Mancuniennes en ont planté 7 à leurs adversaires de quart, les Suédoises de Linköpings (2-0, 5-3). C’est une équipe qui s’expose aussi, Le Sommer devra conserver ses habits de trublion des défenses, Hegerberg devra redevenir Ada la Diablesse, la femme aux deux buts par match.

Manchester City vs. Olympique Lyonnais, 21 ou 22 avril, à Manchester. On a du mal à réaliser qu’avant ce sommet, il y aura Albi, dimanche, pour un championnat qui soudain semble sans saveur.

Camille Cordouan


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une