Nous suivre

Football

Football : Le Canada va avoir sa ligue professionnelle féminine

Publié le

Football Le Canada va avoir sa ligue professionnelle féminine
Photo Icon Sport

FOOTBALL – Enfin ! Le Canada va enfin avoir sa ligue professionnelle de football. C’était l’un des seuls pays du top 30 à ne pas avoir de ligue féminine dans ses frontières. L’anomalie est en passe d’être réparée pour 2025.

Les championnes olympiques de Tokyo vont enfin pouvoir jouer au pays. L’information courait dans le milieu depuis quelques jours et la nouvelle est enfin officielle. En effet, jusqu’à présent, les canadiennes évoluaient en majorité aux États-Unis et en Europe et se désolaient depuis longtemps de ne pas avoir de clubs professionnels au pays. L’annonce attendue est arrivée lundi soir au Canada. Initiée par Diane Matheson, double médaillée de bronze aux Jeux Olympiques 2012 et 2016, ce projet de ligue professionnelle va voir le jour en 2025 : Project 8. Les premiers contours présentent 8 équipes: 4 à l’Ouest et 4 à l’Est.

Pour le moment, seules 2 équipes sont connues : les Foothills de Calgary et surtout les Whitecaps de Vancouver. Cette dernière est une équipe masculine évoluant en MLS et championne du Canada en titre. Le fait que la franchise de Colombie-Britannique soit leader dans ce projet est tout sauf une surprise. En effet, Stéphanie Labbé, ancienne gardienne de but et championne olympique à Tokyo, avait été recruter pour qu’elle devienne directrice générale du programme féminin.

Avec de telles têtes d’affiche, nul doute que la ligue saura performer et offrir de bonnes conditions pour toutes les joueuses du pays, et éviter un exode rapide des talents.

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une