Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 : La 27ème journée à la loupe

Publié le

Ligue 1 La 27ème journée à la loupe
Photo Icon Sport

LIGUE 1 2021-2022 – Alors que la 27ème journée de Ligue 1 débute ce vendredi soir, la rédaction vous propose un petit tour d’horizon sur ce qu’il ne faudra pas rater de cette journée.

Vous avez prévu de suivre la Ligue 1 ce week-end ? Mais vous n’avez pas encore pris connaissance de son programme en détail ? Suivez le guide. On vous propose un petit tour des différents enjeux et ce qu’il ne faudra pas rater ce week-end.

Le choc : Nice – PSG

C’est le véritable choc de la journée. Samedi soir à 21h (en direct sur Canal+ Décalé), les Aiglons recevront le PSG. Si les Parisiens caracolent en tête avec 15 points d’avance sur Marseille et 16 sur les Niçois, ce match est tout de même alléchant sur le papier. En effet, les hommes de Christophe Galtier ont décroché cette semaine leur billet pour la finale de la Coupe de France et ont mis en échec à deux reprises les coéquipiers de Marquinhos. La première fois en décembre dernier en championnat sur le score de 0 à 0. La seconde, toujours sur le même score, mais avec cette fois une qualification au bout de la séance des tirs au but en 8e de finale de la Coupe de France. Une qualification qui mettait un terme à 6 ans de présence en finale pour le club de la capitale.

Lors de ces deux rencontres, les Niçois avaient proposé un bloc bas. Une défense hermétique donc qui avait mis à mal la puissance offensive parisienne. Les Parisiens, qui auront sans doute le match à Bernabeu en tête, auront tout de même à cœur de se racheter et d’enfin battre leur adversaire cette saison. Avec Lionel Messi de nouveau passeur décisif face aux Verts mais sans Mbappé, le PSG s’avancera tout de même avec de solides atouts. Pour leur hôte, l’objectif sera de se maintenir dans le trio de tête en réalisant une belle prestation. Dans le cas contraire, des équipes comme Rennes ou Strasbourg pourraient en profiter.

L’équipe à suivre : Strasbourg

Actuellement 5ème à 3 points du podium, l’équipe coachée par Julien Stéphan détonne. Depuis leur retour dans l’élite, les Alsaciens ont souvent proposé un jeu séduisant. Mais le ventre mou était plutôt leur quotidien. Cette saison, ils flirtent avec les sommets. Emmenés par des joueurs comme Thomasson, Ajorque ou encore le revenant Gameiro, ils semblent avoir imprégné parfaitement les concepts de jeu de leur nouveau technicien. Alors que l’équipe se déplace à Reims ce week-end et qu’elle est très performante hors de ses bases (4e), une opportunité se présente afin de s’installer durablement dans le top 5. Un top 5 que le club n’a plus atteint depuis la saison 1979-1980.

Le joueur à suivre : Martin Terrier

Cette année semble être la bonne. L’ancien Lyonnais, après 26 journées disputées, a déjà battu son record de buts en Ligue 1. Alors que son meilleur total était de 9 unités jusqu’à cette saison, il culmine à 13 buts sur cet exercice. Depuis que Bruno Genesio a repris les commandes du club breton, l’attaquant, qui a parfois été critiqué pour son manque d’efficacité, a retrouvé la confiance qui lui manquait. Actuellement 3e au classement des buteurs, il a également atteint un record particulier. Tout comme Moise Kean la saison passée, il est le joueur à avoir marqué le plus de buts en L1 sans faire une passe décisive. Une anomalie comblée ce dimanche face à Angers ?

Le match de la peur : ASSE – Metz

On termine ce petit tour d’horizon avec le match qu’il ne faudra surtout pas perdre. Dans les tréfonds du classement, 4 équipes possèdent 22 unités. Parmi celles-ci, Saint-Étienne et le FC Metz qui s’affrontent dimanche à 13h. Au fond du trou il y a quelques semaines, les Stéphanois malgré une défaite au Parc la semaine dernière ont retrouvé des couleurs depuis la prise de fonction de Pascal Dupraz. Les Messins de leur côté devront réaliser une performance dans le Chaudron sans leur coach Frédéric Antonetti. Et cela sera le cas pendant 7 rencontres suite au match disputé face à Lille la semaine passée. Pour se sortir de cette situation, les Grenats devront montrer un mental à toutes épreuves. Qu’ils soient des BCBG ou non.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une