Nous suivre

Formule E

Formule E – ePrix de Rome : Le Belge Stoffel Vandoorne vainqueur de la course 2

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Formule E - ePrix de Rome - Le Belge Stoffel Vandoorne vainqueur de la course 2
Photo Daimler

Formule E – Après la victoire de Jean-Eric Vergne la veille, la course 2 de ce week-end à Rome a été le théâtre de nombreuses surprises. En effet, après la pole du rookie Nick Cassidy devant le Français Norman Nato, c’est finalement Stoffel Vandoorne qui a remporté la course sur une piste humide comme tout au long du week-end. 

Comme lors de la course 1, le départ de la course a eu lieu sous régime de Safety-Car. Entre têtes à queue, grosses batailles et accrochages, la deuxième course de cet ePrix de Rome a été très animée de bout en bout. Poleman samedi, puis victime d’un accrochage lors de la course 1, Stoffel Vandoorne a finalement été chercher sa première victoire de la saison, la deuxième pour l’écurie Mercedes qui récupère la deuxième place du championnat constructeurs. Alexander Sims (2ème) et Pascal Wehrlein (3ème) complètent le podium après la disqualification de Norman Nato pour avoir utilisé un surplus de puissance pour terminer la course. Sam Bird et Nick de Vries, qui n’ont pas fini la course à cause d’un accrochage, perdent de gros points au championnat du monde.

Norman Nato déclassé, Vergne 11ème

Vingtième sur la grille de cette Course 2, Jean-Eric Vergne a connu un dimanche difficile après avoir gagné la veille. Au terme d’une course passée en fin de peloton, le double champion de Formule E a terminé à une décevante 11ème place après les diverses disqualifications et accidents des autres concurrents. Le Français sort, par la même occasion, du top 5 du classement pilotes, une mauvaise opération sur le plan comptable.

Norman Nato a, quant à lui, connu un excellent début de journée avec son deuxième temps en qualifications présageant le meilleur pour la course. Dès les premiers tours, le Cannois a pris la tête de la course après le tête à queue du poleman Nick Cassidy. Cependant, cela n’a pas duré longtemps pour le pilote de l’écurie monégasque ROKIT Venturi Racing. Dépassé peu de temps après par Wehrlein puis Vandoorne, le Français a finalement terminé 3ème au terme d’une course joliment maîtrisée jusqu’au bout en terminant avec seulement 0.1% d’énergie dans la batterie de sa monoplace. Cependant, il a finalement été déclassé au profit de Pascal Wehrlein pour avoir utilisé plus de puissance que ce qui n’est autorisé. Une fin cruelle pour le Français qui s’est vaillamment battu tout au long de la course.

Tanguy Le Jeune
 


Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?