France – Islande (2-2) : les notes des Bleus


Les Bleus ont fait match nul face à l’Islande (2-2), au terme d’un match chaotique côté tricolore. Voici nos notes.

Hugo Lloris (c) – 6 : Le capitaine des Bleus n’a pas grand chose à se reprocher sur l’ouverture du score de Bjarnason et sur le deuxième but d’Arnason. Il s’est signalé en bien en réalisant une triple parade sur un corner islandais en première mi-temps. Le portier des Spurs de Tottenham retrouve (presque) son meilleur niveau.

Benjamin Pavard – 5 : S’il se rend toujours autant disponible offensivement, il a de nouveau été en difficulté défensivement, notamment face à Traustason. Difficile de lui en vouloir, car si le prestation d’ensemble des Bleus durant le Mondial a éclipsé ses lacunes, Pavard n’est définitivement pas un arrière droit. Il s’est ensuite éteint en deuxième mi-temps.

Raphaël Varane – 6 : Costaud et autoritaire globalement, le défenseur du Real Madrid a néanmoins eu de mal à se dégager à deux reprises en première mi-temps, laissant le danger islandais s’installer dans la surface de réparation française. Remplacé à la mi-temps par Kurt Zouma.

Presnel Kimpembe – 4 : A trop vouloir attendre que le ballon aille en sortie de but, le défenseur parisien est fautif sur l’ouverture du score de  Bjarnason à la demi-heure de jeu. Il a également été pris de vitesse par Arnason sur le deuxième but des Islandais. En bref, une soirée à oublier pour Kimpembe.

Lucas Digne – 4 : Très discret lors du premier quart d’heure, on l’a davantage vu ensuite. Auteur d’un centre parfait à la 20ème minute de jeu pour Griezmann, il n’est pas exempt de tout reproche non plus sur le but islandais et demeure tendre défensivement. Bref, dans son duel face à Hernandez, il n’a marqué aucun point.

Paul Pogba – 5 : Incisif dans ses interventions en début de match, le joueur de MU a ensuite été en difficulté, incapable de se projeter vers l’avant. Il a davantage perdu de ballons au fil de la rencontre. A l’image de ses coéquipiers, « Pogboum » a déjoué ce soir. Remplacé par Tanguy Ndombele à la 67ème minute.

Steven Nzonzi – 6 : Sans doute le meilleur bleu ce soir. Impeccable défensivement devant la défense française, il a imposé sa grande carcasse dans le rond central et a bien tenté de jouer vers l’avant. Solide pendant 90 minutes, Didier Deschamps a sans doute trouvé une belle alternative à Kanté et Pogba.

Florian Thauvin – 4 : Celui qui n’avait disputé que 38 petites minutes en cinq apparitions avec les Bleus n’a pas marqué les esprits, bien au contraire. Auteur d’une première période proche de la catastrophe, le Marseillais a tenté de relever la tête après la pause, en vain. Manquant cruellement de spontanéité et auteur de nombreux mauvais choix, il a sans doute laissé passer sa chance. Remplacé à la 60ème minute par Thomas Lemar.

Antoine Griezmann – 4 : Le Colchonero n’a pas vraiment été à son avantage ce soir. Lui aussi a fait quelques mauvais choix offensivement. Il s’est procuré deux belles occasions de la tête, sans pour autant concrétiser. Quelques retours défensifs intéressants mais on attend beaucoup plus d’Antoine Griezmann.

Ousmane Dembélé – 5  : Le Blaugrana n’a pas ménagé ses efforts sur son côté gauche. Il s’est souvent rendu disponible et a multiplié les courses dans le registre qu’on lui connait. Malheureusement, il a pêché dans la finition, comme ce face-à-face raté face au portier islandais après la demi-heure de jeu. L’ancien Rennais a ensuite eu davantage de déchet dans son jeu au fil du match. Remplacé par Dimitri Payet à la 67ème minute.

Olivier Giroud – 4 : L’attaquant de Chelsea n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Il a bien tenté de combiner avec ses compères de l’attaque française mais comme ces derniers, cela a manqué de justesse et de précision.


Les remplaçants : Kylian Mbappé a été décisif en provoquant le premier but des Bleus et en inscrivant le pénalty égalisateur. Il a été dangereux sur chaque accélération. Belle entrée également du néo-Bleu Tanguy Ndombele, disponible et remuant. En revanche pour Dimitri Payet et Thomas Lemar, leur entrée en jeu a été plutôt discrète. Kurt Zouma a fait le boulot.

Flo Ostermann

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des