Nous suivre

Biathlon

Grand-Bornand : Quentin Fillon Maillet troisième du sprint, Benedikt Doll vainqueur

Publié

le

Biathlon - Grand Bornand - Quentin Fillon Maillot troisième du sprint, Benedikt Doll vainqueur
AFP

Biathlon – Le Grand-Bornand – L’Allemand Benedikt Doll a remporté ce jeudi le sprint du Grand-Bornand, au terme d’une véritable démonstration. Quentin Fillon Maillet, auteur d’un 10/10, monte sur le podium.

Battu au finish sur le relais masculin face à Johannes Boe dimanche dernier, à Hochfilzen, Benedikt Doll a pris sa revanche ce jeudi, sur le sprint du Grand Bornand. À 29 ans, l’Allemand a déroché sa deuxième victoire en Coupe du monde, la première remontant à 2017, lorsqu’il avait acquis le titre mondial, sur le sprint déjà, à… Hochfilzen.

Avec un 10/10 sur le pas de tir et le deuxième temps de ski, le Germanique a devancé le Norvégien Tarjei Boe (+9.4, 10/10), et le Français Quentin Fillon Maillet (+11.3). Ce dernier, lui aussi auteur d’un sans-faute face aux cibles, a sauvé le contingent tricolore à domicile, globalement en retrait sur ce sprint inaugural dans la station française.

Johannes Boe en embuscade, Fourcade déçoit

Supersonique sur les skis (meilleur temps, 21 secondes devant Doll), Johannes Boe a néanmoins commis deux fautes derrière la carabine. Des erreurs qui lui coûtent forcément la victoire, mais le vainqueur sortant du gros globe prend tout de même la 4ème place, à 15 secondes de Benedikt Doll. Chez les autres Bleus, Simon Desthieux s’en tire bien, avec une 8ème place et un 9/10. Douzième, Martin Fourcade (deux erreurs sur le debout) détient le meilleur temps de ski chez les Français (8ème, à 32.3 de Johannes Boe), signe d’un coup de moins bien de l’équipe de France sur la piste.

Révélation française à Hochfilzen, Emilien Jacquelin, auteur d’un départ canon, doit se contenter de la 20ème place, la faute à deux cibles non blanchies sur le debout. Florent Claude (8/10), prend la 35ème place. De son côté, Antonin Guigonnat continue de décevoir, avec quatre erreurs et une 59ème place inquiétante.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une