Nous suivre

Hockey sur glace

Hockey sur glace : L’Algérie et la Colombie marquent l’histoire

Publié le

Hockey sur glace  L’Algérie et la Colombie marquent l’histoire
Photo Hockey Algeria

Hockey sur glace – Bien loin des différents Mondiaux qui émaillent la planète hockey sur glace, de jeunes sélections nationales ont disputé en Allemagne cette semaine une compétition de développement, sous l’égide de l’IIHF. Cela a notamment donné lieu à une confrontation historique entre une nation sud-américaine et une autre africaine.

Il y a plusieurs mois, lorsqu’il briguait le siège de président de l’IIHF avant d’être élu, Luc Tardif nous confiait, en parlant des fédérations en structuration : « Il y en a qui se donnent beaucoup de mal, qui ne sont pas à des endroits où le hockey est reconnu, et réalisent des miracles ». Cette semaine, à Füssen (Allemagne), ce sont ces nations-là qui ont eu le bonheur de se réunir afin de disputer un tournoi de développement, organisé par l’IIHF.

Colombie-Algérie, une affiche qui sent le ballon rond à la patinoire

Six équipes étaient conviées, et aucune d’entre elles n’a encore intégré les 55 nations classées au ranking IIHF. Parmi elles, quatre nations européennes étaient représentées : le Portugal, l’Irlande, le Liechtenstein et Andorre. Plus exotique en revanche, la présence de l’Algérie et la Colombie. Effectivement, ces deux équipes sont issues de continents qui ne se prêtent pas naturellement à la pratique du hockey sur glace par leurs climats respectifs. Ainsi, ce sont les deux seules terres à ne pas avoir d’équipes encore intégrées au ranking IIHF malgré plusieurs membres. Pour le moment du moins.

Au-delà des résultats et de la qualité de jeu peu élevée en raison de l’amateurisme de ces nations naissantes, une nouvelle pierre de la riche histoire de l’instance mondiale du hockey sur glace a été posée. Ce dimanche, une affiche totalement inédite en 113 ans d’histoire a eu lieu : un match de hockey entre des nations sud-américaine et africaine. Si cela ne va pas faire le tour des médias, la Colombie et l’Algérie sont des pionniers de cette expansion voulue par l’IIHF. Les Colombiens ont remporté la rencontre sur le score de 11-1, mais le résultat est secondaire.

La Colombie remporte le tournoi

Le plus important est ailleurs puisque cela a permis à ces nations en construction de pouvoir disputer une véritable compétition, avant d’intégrer à terme les Mondiaux IIHF. Un luxe peu évident pour ces fédérations bénéficiant de moyens rudimentaires, et baignant encore totalement dans l’amateurisme. Cela récompense par ailleurs les efforts fournis par les autorités locales afin de développer la pratique. Pour la petite histoire, la Colombie a remporté la première édition de cette « Development Cup », devant le Liechtenstein et l’Irlande. L’Algérie termine elle 4e. Ces prémices encourageants seront certainement suivis puisque d’autres nations tendent à participer à ce type de compétitions, à l’image de trois autres nations africaines (Afrique du Sud, Maroc, Tunisie), ou de trois autres sud-américaines (Argentine, Brésil, Chili).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Development Cup (@developmentcup)


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une