Nous suivre

Hockey sur glace

Hockey sur glace : les joueurs NHL de retour aux JO de Pékin

Publié le

Photo Icon Sport

La nouvelle était attendue par tous les suiveurs de hockey sur glace. En effet, la NHL et l’Association des joueurs ont trouvé un accord avec la Fédération Internationale pour que les joueurs NHL puissent aller aux JO de Pékin en février prochain. La fin d’un feuilleton de quelques années.

Alors que le plateau des équipes qualifiées aux JO de Pékin en février 2022 est connu depuis le week-end dernier et les TQO, la bonne nouvelle pour les amateurs de hockey est tombée cet après midi. Et elle pourra faire grincer des dents les suiveurs tricolores qui ne verront pas leurs favoris. En effet, les joueurs NHL vont pouvoir participer au tournoi pékinois en février 2022. Une coupure dans la saison de la puissante Ligue Américaine (NHL) sera observée, si les conditions sanitaires le permettent bien évidemment, et permettra aux meilleurs talents de s’exprimer lors de la grand messe hivernale des JO 2022.

Ce sera l’occasion pour le Canada, de revenir au complet et reconquérir son titre conquis en Russie en 2014. En effet, les Canadiens n’avaient pas pu aligner la meilleure équipe en Corée du Sud en 2018 car il n’y avait pas eu d’accord pour mettre la saison en pause. Conséquence ? Une Russie surpuissante, forte de ses joueurs de KHL, avait dominé la compétition (victoire 4-3 après prolongations contre une Allemagne surprise) alors que les favoris canadiens, en bronze, ou Américains avaient eu de grandes difficultés avec des joueurs moins aguerris à ce niveau. Le tournoi promet déjà d’avoir un grand niveau et les amateurs vont pouvoir suivre cela.


Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une