Nous suivre

Actualités

Hockey sur Glace : pour un vainqueur inédit en Coupe de France

Publié

le

Demain, sur les coups de 17h30, un nouveau club inscrira son nom au palmarès de la Coupe de France de Hockey sur Glace. En effet, Gap et Lyon se retrouvent sur la glace de l’AccorHotels Arena de Paris Bercy pour soulever le trophée Pete Laliberté. Il s’agira de la première finale pour chacun des deux clubs. Vers qui penchera l’histoire ? Les Gapençais, champions de France en titre, donneront-ils un nouveau titre à Luciano Basile ? les Lions, encore novices dans l’élite, ramèneront-ils la coupe entre Rhône et Saône ?

Historique

L’histoire de la Coupe de France de hockey n’est pas linéaire. En effet, si une première édition a eu lieu en 1968 (dixit le site de la fédération), la première véritable finale s’est tenue à Lyon en 1972 et a vu Chamonix disposer de Villard de Lans (8-2). La Coupe de France, bien que changeant souvent de formule, fut régulière entre 1972 et 1987 (hormis quelques années sans). Une longue traversée du désert s’en suivit pour revenir définitivement en l’an 2000 (avec une brève apparition en 1994) suite à la victoire de Caen.

Depuis, la Coupe de France est disputée chaque année. Tous les clubs peuvent y participer mais, pour le moment, seuls des clubs de SaxoPrint Ligue Magnus ont remporté le trophée. Au palmarès, les Dragons de Rouen trustent les titres avec six sacres et autant de finales perdues ! Derrière, les Brûleurs de Loups s’accrochent (4 titres et 2 finales) mais encore loin de l’ogre normand. Le trophée porte le nom de Pete Laliberté, ancien grand nom du hockey français (3 fois entraîneur des Bleus et légende grenobloise), après son décès en 2006.

Cette année, un nouveau club soulèvera le trophée puisque les deux finalistes sont novices à ce niveau. Et une finale sans Rouen est une première depuis 2013 ! Retour sur le parcours des deux équipes.

Présentation de Gap

Même si Gap est novice en finale de Coupe de France, le club a une histoire et un palmarès éloquent. En effet, depuis l’arrivée de Luciano Basile, en provenance des Diables Rouges de Briançon, les Rapaces ont remporté deux titres de champions de France (ce qui porte à 4 le total) et une Coupe de la Ligue. Il s’agissait de la dernière édition de cette compétition mais les Rapaces savent jouer et gagner des finales ! Le parcours des Hauts Alpins n’a pas été de tout repos. En effet, ils ont affronté trois équipes de l’élite en quatre matchs et ont sorti les deux finalistes de l’an dernier.

Champions de France en titre, les Gapençais ont l’expérience des grands événements, notamment Basile qui a déjà un beau palmarès, pour aborder ce match en position de favori. D’autant que le coach a déjà gagné ce trophée, il connait donc la musique pour arriver au sommet. L’un des dangers numéro 1 des Rapaces sera Tim Campbell, l’un des meilleurs défenseurs de la Ligue qui a offert la victoire à son club lors du dernier duel contre Lyon avec deux buts : le premier à quelques secondes de la sirène et le second en prolongation pour la victoire.

Tim Campbell refera-t-il chuter Lyon en fin de match ? – Alpes 1

Présentation de Lyon

En finale d’une compétition pour la première fois de son histoire, les Lions de Lyon font figure de petits poucets pour ce duel. Les Lions reviennent de loin après l’intersaison rocambolesque de 2016, avec la relégation sur le terrain et le maintien sur tapis vert. Mais la belle saison de l’an dernier, et le bon début cette année, confirme que les Rhodaniens ont leur place en élite et qu’ils vont devenir une équipe qui compte dans le futur. A la différence de leur adversaire, le parcours des Lions a été moins compliqué puisqu’ils n’ont affronté qu’une seule équipe de l’élite, Bordeaux, en demi-finale.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le coach lyonnais, Mitja Sivic, a beaucoup moins d’expérience que son homologue. Intronisé à son poste pendant la saison catastrophique 2015-2016, il en est à sa deuxième saison pleine sur le banc. De plus, peu de joueurs dans l’effectif ont gagné de grands titres, à l’inverse de Gap qui possède quelques grognards aguerris. Les Lions pourront compter sur la bonne forme de leur attaquant français de poche, Julien Correia, actuellement meilleur pointeur du championnat. Une incertitude plane tout de même pour les Lyonnais : quel cerbère sera devant le filet ? En effet, le gardien attendu a été blessé par un coéquipier lors de la rencontre de championnat à Gap. Un jeu de dupe a lieu depuis ce match, réponse au coup d’envoi.

Le portier Lyonnais fera-t-il la différence en finale ? – Sebas Photos

La clé de la partie sera de bien maîtriser ses émotions et les moments clés du match. Qui arrivera à appréhender la finale et à résister à la pression ? Qui gérera le mieux l’enceinte particulière de Bercy ? Qui représentera la France en Coupe d’Europe l’an prochain? Et enfin, qui présentera le trophée sur sa glace mardi soir en levé de rideau du match de championnat ? Réponse dimanche en début de soirée vers 17h30. Messieurs, bon match.

Damien Meunier


Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une