Nous suivre

Football

Islande – France (0-1) : les notes des Bleus

Flo Ostermann

Publié

le

Islande - France (0-1) - Les notes des Bleus
UEFA

Éliminatoires Euro 2020 – Sans briller mais avec sérieux, l’équipe de France s’est imposée en Islande (0-1). Les champions du monde font un grand pas vers l’Euro car dans le même temps, la Turquie a battu l’Albanie (1-0). Découvrez les notes des Bleus.

Steve Mandanda – 5 : Un premier arrêt à la demi-heure de jeu mais à part ça, rien de terrible à se mettre sous la dent pour le gardien olympien. Difficile de juger sa prestation du soir. Il sera sans doute mis davantage à contribution face à la Turquie, ce lundi.

Benjamin Pavard – 6 : Actif mais pas toujours précis dans son couloir droit, le Munichois a tenté d’amener du dynamisme. Un match solide défensivement en revanche, avec 12/12 au duel. L’effet Bayern, Deutsche Qualität.

Raphaël Varane – 6 : Pas grand chose à se mettre sous la dent pour le Madrilène. Solide les rares fois où les Islandais ont amené un peu de danger dans le camp français. Une rencontre tranquille, ou presque, pour le capitaine d’un soir.

Clément Lenglet – 6 : Même remarque que pour son compère en défense. Peu d’interventions à réaliser et quand il fallait s’interposer, le Blaugrana l’a fait avec autorité. La charnière Varane-Lenglet prend de l’épaisseur.

Lucas Digne – 5,5 : À l’instar de Benjamin Pavard sur son côté droit, il n’a pas hésité à se projeter vers l’avant. Souvent imprécis dans ses centres, jusqu’à la 42ème minute où il est parvenu à servir Antoine Griezmann. Auteur d’une très bonne intervention défensive (77′) alors que les Islandais pressaient. Un match globalement mitigé, mais sans fausse note majeure.

Les notes des milieux et attaquants


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une