Nous suivre

Championnats d‘Europe multisports

Jérémy Stravius, la constance au plus haut niveau

Nicolas Jacquemard

Publié le

A 30 ans, le nageur français dispute ses cinquièmes championnats d’Europe consécutifs. Lors des éditions précédentes, il aura ramené au moins une médaille. 

2010 – Budapest

A Budapest, Jérémy Stravius décrochera une médaille de chaque métal. Le bronze sur le relais 4×200 mètres et l’or avec le relais 4×100 mètres 4 nages, même s’il ne participera qu’aux séries pour cette dernière. En individuel, il doit se contenter de l’argent sur 100 mètres dos, battu par un certain Camille Lacourt. Ce jour-là il n’y a pas photo entre les deux nageurs tricolores, Stravius terminera à plus d’une seconde de son compatriote.

2012 – Debrecen

Deux ans plus tard, toujours en Hongrie mais à Debrecen, ce ne sera pas un grand cru pour le nageur français. Septième de la finale du 100 mètres dos, il se consolera avec une nouvelle médaille en relais, l’or avec le 4×100 mètres, accompagné par Amaury Leveaux, Alain Bernard et Frédérick Bousquet.

2014 – Berlin

De son propre aveu, il voulait arrêter la natation et n’aurait jamais dû participer à ces championnats d’Europe. Le Français a eu raison de changer d’avis, une nouvelle médaille d’or avec le relais 4×100 mètres et deux médailles d’argent en individuel. Battu par Vladimir Morozov sur 50 mètres dos et par Chris Walker-Hebborn sur 100 mètres dos, Berlin restera ses championnats d’Europe les plus réussis.

2016 – Londres

Sur 100 mètres nage libre, il va décrocher la fameuse médaille en chocolat, celle que tout le monde redoute. Battu par Luca Dotto, Sebastiaan Verschuren et son compatriote Clément Mignon, sa seule médaille sera le bronze sur le 4×100 mètres nage libre mixte avec Charlotte Bonnet, Anna Santamans et Clément Mignon.

2018 – Glasgow

Cette année à Glasgow, il s’aligne sur 100 mètres et 50 mètres dos en individuel. Le natif d’Abbeville s’est déjà qualifié pour la finale de cette dernière épreuve qu’il disputera ce samedi. Avec Mehdy Metella il sera aussi l’une des cartes maîtresse du 4×100 mètres français et qu’on se le dise, Jérémy Stravius repartira avec une médaille d’Écosse.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une