Nous suivre

Cyclisme sur piste

Jeux Paralympiques de Tokyo – Cyclisme sur piste : Dorian Foulon décroche l’or en poursuite avec autorité

Publié le

Jeux Paralympiques de Tokyo - Cyclisme sur Piste Dorian Foulon décroche l'or en poursuite avec autorité
Photo Luc Percival / France Paralympique

JEUX PARALYMPIQUES DE TOKYO – CYCLISME SUR PISTE – Auteur du record du monde en qualification, Dorian Foulon a confirmé ses excellentes dispositions en décrochant la médaille d’or sur la poursuite en Catégorie C5, le tout avec autorité. Engagé dans la petite finale, Kévin Le Cunff n’a pas réussi à se défaire du champion paralympique en titre, et échoue lui au pied du podium.

Il avait déjà frappé très fort plus tôt dans la matinée, et il a confirmé ses bonnes dispositions sans trembler. Auteur d’un chrono énorme l’ayant vu exploser le record du monde de la poursuite individuelle en Catégorie C5 (4:18.274), Dorian Foulon était opposé à l’Australien Alistair Donohoe en finale de l’épreuve. Le Français était donc le favori légitime face à un adversaire ayant bouclé les qualifications avec plus de deux secondes de retard sur lui (4:20.813).

Dorian Foulon seul au monde

Le Français veut frapper fort dans cette finale. Il débute tel un boulet de canon, creusant un écart de près de deux secondes au bout de seulement 500 mètres. Cependant, l’Australien ne se désunit pas et maintient cet écart, laissant planer le danger sur Dorian Foulon. Bien engagé et sur un excellent rythme, il accroît de nouveau son avance aux 1500 mètres. Petit à petit, il repousse progressivement son adversaire au-delà des 2,5 secondes sans laisser paraître le moindre signe de faiblesse, tout en étant sur les bases de son record du monde.

L’écart se stabilise de nouveau aux 3 kilomètres mais la différence semble faite. Le Breton doit seulement tenir sa cadence afin de pas craquer. Ce sera une formalité puisque l’Australien ne parvient pas à accélérer pour réduire l’écart. Avec plus de deux secondes d’avance une fois la ligne passée, Dorian Foulon s’offre donc l’or paralympique après l’or mondial, en ayant dominé la compétition de la tête et des épaules. Auteur d’un chrono (2:20) en-deçà de son record du monde effectué un peu plus tôt, cela est secondaire puisque le jeune athlète de 23 ans se retrouve sur le toit de sa discipline, et apporte une nouvelle médaille d’or à un para-cyclisme français productif dans ces Jeux Paralympiques.

Kévin Le Cunff rate de peu le podium face au champion sortant

De son côté, Kévin Le Cunff était opposé à l’Ukrainien Yehor Dementiev, champion paralympique sortant, pour obtenir la médaille de bronze. Le duel semblait indécis entre deux athlètes ayant réalisé des chronos similaires à une seconde près. L’ancien coureur professionnel passé chez St Michel-Auber notamment réalise un début intéressant mais l’Ukrainien prend également un départ canon. Les deux hommes ne se lâchent pas mais le Français creuse progressivement l’écart, prenant une seconde d’avance aux 1000 mètres.

Il tente de maîtriser son effort afin de ne pas craquer sur la fin comme en qualifications, mais au tournant des 2000 mètres, son avance fond comme neige au soleil. Dementyev reprend la tête et creuse inexorablement un écart qui devient rapidement rédhibitoire en dépassent les 2 secondes à 800 mètres de la fin. Trop juste en deuxième partie de course, Kévin Le Cunff échoue malheureusement au pied du podium.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une