Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO de Tokyo : Thomas Bach se dit très confiant sur la présence de spectateurs

Publié

le

JO de Tokyo : Thomas Bach se dit très confiant sur la présence de spectateurs

JO DE TOKYO – Le président du CIO, Thomas Bach, s’est exprimé ce lundi au sujet des JO de Tokyo. Ce dernier se veut optimiste sur la présence de spectateurs.

Plongé dans une crise sanitaire sans précédent depuis désormais presque un an, le monde du sport à l’instar d’autres secteurs n’a pas été épargné. En ce sens, les Jeux Olympiques prévus l’été dernier au sein de la capitale Nippone ont été reportés à cet été. Si à l’heure actuelle la plupart des événements sportifs peuvent se tenir, il manque un acteur essentiel. Il s’agit en effet du public qui n’est plus convié au casting depuis quelques mois dans une large partie du globe. Ce dernier qui ne peut plus se rendre dans les enceintes sportives doit se contenter très souvent de la télévision.

Le président du CIO se dit très confiant

Un optimisme que ne semblent pour le moment pas partager les sponsors nationaux. Près de 60% d’entre eux n’étant pas encore engagés à prolonger leur contrat d’une année supplémentaire.

Pas de report prévu, ni d’annulation

Alors que la question pourrait se poser dans les semaines à venir, les organisateurs ont été clairs. Un nouveau report n’est pas envisageable et une annulation encore moins à l’ordre du jour. Yoshihide Suga quant à lui a répété que les prochains Jeux serviraient de « preuve que l’humanité a vaincu le virus ».

Si le combat contre le virus est loin d’être terminé, quelques lueurs d’espoir existent. Le 8 novembre, Tokyo était la terre d’accueil d’une manifestation sportive internationale. Une première depuis le début de la crise sanitaire. Il s’agissait un tournoi amical de gymnastique. Une trentaine d’athlètes étaient présents, sous les yeux de 2 000 spectateurs.

Julien Correia


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une