Nous suivre

JO d'hiver Pékin 2022

JO Pékin 2022 – Danse sur glace : L’or olympique pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Maxime Boulard

Publié le

JO Pékin 2022 - Danse sur glace L'or olympique pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (1)
Photo Icon Sport

JO PÉKIN 2022 – DANSE SUR GLACE – Ils l’ont fait ! En tête à l’issue du programme rythmique, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont confirmé en signant un deuxième record du monde sur le programme libre. C’est une véritable démonstration puisqu’ils l’emportent avec plus de six points d’avance sur leurs dauphins russes, Sinitsina et Katsalapov !

La perfection made in Papadakis et Cizeron

Que dire ? Nous les espérions tous en or, mais les avons-nous imaginés si dominateurs ? En battant dans un premier temps le record du monde du programme rythmique samedi, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron avaient les clés pour se parer du seul or qui manquait à leur palmarès. Passant en dernier sur le programme libre, ils savaient qu’ils n’avaient pas de droit à l’erreur, tant le passage des Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov était de très haute volée. Mais c’était sans compter sur la perfection ultime d’une rareté sans nom du programme tricolore. Les éléments techniques ayant tous été validés, le titre ne pouvait alors plus leur échapper.

Grâce à une note incroyable de 136.15 points, ils battent un nouveau record du monde, remportent l’épreuve libre et évidemment la médaille d’or tant attendue. Pour appuyer cette domination, en 2018, le couple est second à 0.85 de la première place. Cette année, ils sont cette fois premiers avec un total de 226.98 points, c’est-à-dire 6.47 points devant le duo russe (220.51 points). Les Américains Madison Hubbel et Zachary Donohue, 4èmes en Corée du Sud il y a 4 ans, gagnent une place pour remporter le bronze (218.02 points). C’est la 11ème médaille française dans ces JO de Pékin, la 3ème en or.

Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *