Nous suivre

Escrime

JO Tokyo 2020 – Escrime : L’équipe de France de sabre terrasse l’Italie et passe en finale

Avatar

Publié le

JO Tokyo 2020 - Escrime L'équipe de France de sabre terrasse l'Italie et passe en finale
Photo Icon Sport

JO TOKYO 2020 – ESCRIME – Face aux Italiennes, les Françaises, menées par la médaillée de bronze Manon Brunet, ont livré un match épique et irrespirable. Finalement, Cécilia Berder envoie les Bleues en finale (45-39) pour une nouvelle médaille pour le clan tricolore.

Après avoir sorti les Américaines en quarts de finale, les Françaises retrouvent leurs rivales Italiennes en demi-finales. Dès le début du match, les Bleues se montrent incisives et prennent rapidement de l’avance sur les premiers assauts. Elles mènent même de 6 touches après le premier relais de chaque sabreuse. Les Bleues sont réellement en confiance. Propres, précises, inarrêtables, les Tricolores ne laissent que peu de miettes à des Italiennes dépassées à la mi-match.

Le sursaut italien

Preuve de la domination des Françaises, les Italiennes n’ont remporté aucun assaut avant le 7ème par la remplaçante Battiston. Cette dernière relance les Italiennes en enchaînant 10 points d’affilé contre une Charlotte Lembach dépassée et sans solutions. Elle parvient enfin à mettre la 35ème touche mais l’Italie revient clairement dans le match avec un 35-32 avant les deux derniers relais. Les Transalpines sont passées de -16 à -3, il y avait le feu dans la maison bleue.

Heureusement pour les Tricolores, la médaillée de bronze Manon Brunet reprend le chemin de la qualification en remportant son assaut avec autorité pour laisser Cécilia Berder terminer le travail. Au terme d’un dernier assaut difficile contre Rossella Grégorio, Berder conclut le match sur le score de 45-39. Les Bleues sont libérées et en finale, après avoir vu le spectre de la revanche du match France-Italie en demies du fleuret par équipes dames. Et comme au Fleuret, elles retrouveront le Comité Olympique de Russie pour décrocher une médaille d’or.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une