Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – Judo : L’amitié entre deux judokas adaptée en série

Publié

le

JO Tokyo 2020 - Judo L'amitié entre deux judokas adaptée en série
Photo Courtesy PR

JO TOKYO 2020 – JUDO -81 kg – C’est l’une des très belles et très tragiques histoires des Jeux de Tokyo. L’amitié entre Saeid Mollaei et Sagi Muki devrait être adaptée pour une série prochainement.

L’histoire de Saeid Mollaei n’aurait pu être que tragique. Une histoire de renoncement, de perte et d’exil. Elle est heureusement aussi une histoire d’amitié, de respect entre athlètes et qui finit bien.

Aux championnats du monde de judo de Tokyo, Saeid Mollaei est engagé dans la catégorie des -81 kg. En demi-finale, il affronte Matthias Casse. A 7600 kilomètres de là, des hommes de la garde nationale iranienne sont au domicile de Saeid Mollaei et menacent ses parents. Le judoka a le choix : il perd contre Matthias Casse ou les hommes de Téhéran s’en prennent à sa famille. Le régime iranien ne veut pas que l’un de ses athlètes rencontre en finale un Israélien, Sagi Muki. Saeid Mollaei n’a pas le choix et s’exécute en larmes : il perd sa demi-finale puis le match pour la troisième place pour ne pas avoir à monter sur le podium avec Sagi Muki.

Merci en hébreu aux JO de Tokyo

Le judoka iranien prend finalement la décision de quitter son pays et après un passage par l’Allemagne, il choisit la nationalité mongole. Il concourt depuis le Grand Chelem de Tel-Aviv sous ses nouvelles couleurs et y a reçu en février 2021 un accueil dithyrambique. Saied Mollaei y a retrouvé Sagi Muki qui en a profité pour poster sur les réseaux sociaux une photo d’eux avec cette légende : « Welcome brother ». Il y avait ajouté les drapeaux israéliens, mongols et iraniens.

Aux JO de Tokyo, Saeid Mollaei et Sagi Muki se sont retrouvés. Finaliste, le néo-mongole a remporté la médaille d’argent. Il a choisi de remercier Israël en Hébreu d’un « Todah » qui a dû faire frémir Téhéran. Saeid Mollaei d’ajouter « Merci Israël pour l’énergie positive. Cette médaille est aussi pour Israël. J’espère que les Israéliens sont heureux ». De quoi rappeler que Mollaei et Muki sont amis depuis les championnats du monde de 2019.

Leur histoire sera par ailleurs adaptée en série prochainement par la MGM et Israel’s Tadmor Entertainment.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une