Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – Natation eau libre : Wellbrock titré sur 10 km, Marc-Antoine Olivier déçoit

Publié

le

JO Tokyo 2020 - Natation eau libre Wellbrock titré sur 10 km, Marc-Antoine Olivier déçoit
Photo Icon Sport

JO TOKYO 2020 – NATATION EAU LIBRE – En démonstration, Florian Wellbrock a remporté la médaille d’or sur le 10 km en eau libre, ce jeudi à Tokyo. L’Allemand, en bronze sur le 1 500 mètres en bassin, a devancé le Hongrois Kristof Rasovszky et le champion d’Europe en titre, l’Italien Gregorio Paltrinieri. Le Français Marc-Antoine Olivier, cité parmi les grands favoris, a craqué dans les deux derniers kilomètres, pour terminer en 6ème position.

La déception doit être grande pour Marc-Antoine Olivier. Le Français, vice-champion d’Europe du 10 km en eau libre, faisait partie des favoris pour le titre olympique. Et tout avait plutôt bien commencé pour le nageur entraîné par Philippe Lucas à Montpellier. En effet, le Tricolore faisait le choix de suivre l’attaque dès le premier kilomètre de Florian Wellbrock. Le natif de Denain (Nord) faisait alors la bonne opération en compagnie de l’Allemand et du Hongrois Kristof Rasovszky, puisque le trio de tête comptait à mi-course plus de 30 secondes d’avance sur le reste de la meute, dont l’un des grands favoris, l’Italien Gregorio Paltrinieri. Ce dernier réalisait alors un grand numéro pour revenir aux avant-postes.

La démonstration de Wellbrock, Olivier craque

Et la mi-course est le moment choisi par l’Italien Paltrinieri pour mettre le turbo. Le Transalpin, double champion d’Europe en titre (5 et 10 km), embrayait et rentrait en solitaire sur le trio de tête à 3 km de l’arrivée. À moins de deux kilomètres du but, l’Allemand Wellbrock, qui a mené quasiment durant l’intégralité de la course, accélérait de nouveau, pour ne plus jamais être revu. Derrière, Rasovszky sentait le vent tourner et laissait sur place le Français et l’Italien. Le Hongrois résistait ensuite au retour de Paltrinieri pour s’emparer de l’argent, 25 secondes derrière Florian Wellbrock, stratosphérique. Peut-être victime d’une fringale dans les deux derniers kilomètres, Marc-Antoine Olivier devait se contenter d’une très décevante 6ème place, à 1’49 du vainqueur allemand. Deuxième Français en lice, David Aubry n’a pas terminé l’épreuve.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une