Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – Rugby à 7 : Les Fidji s’emparent à nouveau du titre olympique

Publié

le

JO Tokyo 2020 – Rugby à 7 Les Fidji s’emparent à nouveau du titre olympique
Photo Fiji Rugby Union

JO TOKYO 2020 – RUGBY À 7 – Cinq ans après leur premier titre olympique acquis à Rio, les Fidjiens ont récidivé à Tokyo. En finale, ils se sont imposés face aux Néo-Zélandais, sur le score de 27 à 12. Les joueurs fidjiens apportent, à leur archipel, la deuxième médaille d’or olympique de son histoire.

Les Fidji continuent d’écrire l’histoire. Alors qu’ils avaient écrit la plus belle page, il y a cinq ans, à Rio, les Fidjiens ont rajouté une très belle ligne. Peut-être moins impressionnants qu’en 2016, ils sont tout de même parvenus à réaliser un tournoi parfait en termes de résultats, à Tokyo. En effet, les Fidjiens ont gagné tous leurs matchs, dont le plus important face aux All Blacks Seven, en finale.

La maitrise en finale

Lors de cette finale, les Fidjiens sont d’ailleurs mieux entrés dans la rencontre que les Néo-Zélandais. En trois minutes, ils avaient déjà inscrit deux essais, par l’intermédiaire de Meli Derenalagi et de Sireli Maqala (12-0 à la 3′). Par la suite, les All Blacks Seven ont ouvert leur compteur grâce à Scott Curry. Mais dans la foulée, Jiuta Wainiqolo a fait très mal à la tête des Néo-Zélandais en inscrivant un magnifique essai en solitaire. Pourtant, rien n’était encore acquis pour les Fidjiens puisque Sione Molia a permis aux Néo-Zélandais de rester dans le match, juste avant la pause (19-12).

La seconde période fut moins prolifique, avec seulement un essai inscrit par le Fidjien Asaeli Tuivuaka, mais importantissime pour toute une nation. Le match s’est ensuite conclu par une dernière pénalité inscrite au-delà du temps réglementaire (27-12). Moins impressionnants qu’en 2016, les Fidjiens ont tout de même fait preuve de caractère en remportant cette finale où ils n’étaient pas forcément donnés favoris. De son côté, la Nouvelle-Zélande, nation la plus titrée du rugby à 7 mondial, échoue encore à conquérir le seul titre majeur qui lui manque. Mais contrairement à 2016, elle pourra se consoler d’avoir pris une médaille d’argent. Enfin, dans la petite finale, les Argentins ont, une nouvelle fois, régalé en battant la Grande-Bretagne (12-17), pour s’emparer de la médaille de bronze.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une