Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – Surf : Pauline Ado et Johanne Defay imitent Florès et Bourez

Sophie Clapier

Publié

le

JO Tokyo 2020 - Surf : Pauline Ado et Johanne Defay imitent Florès et Bourez
Photo FF Surf

JO TOKYO 2020 – SURF – A l’instar de leurs homologues masculins, Pauline Ado et Johanne Defay débutaient leur compétition olympique. Et les deux surfeuses françaises ont respectivement suivi les traces de Jérémy Florès et Michel Bourez. L’une doit donc affronter les repêchages. Pour l’autre, huitième de finale en vue.

Pauline Ado, tout comme Jérémy Flores, doit passer par la case des repêchages. Si elle a d’abord pris les commandes de sa série, c’est ensuite Stephanie Gilmore qui a pris le relais, puis la Brésilienne Silvana Luna. Tout ça pour que l’Australienne reprenne la main quelques instants plus tard et ne la cède plus. La surfeuse tricolore bascule ainsi en troisième place synonyme de rattrapage. Avec une note de 14.50 réalisée par Gilmore, prendre la tête de la série semble inatteignable pour Pauline Ado et ses 9.17. Quant à la seconde position, la Brésilienne s’y accroche comme à sa planche. La championne du monde 2017 conserve néanmoins ses chances d’atteindre le prochain tour. Allez !

Venait ensuite le tour de Johanne Defay. Elle a rendu copie conforme à celle de Michel Bourez et s’évite la pression des repêchages. Avec la seconde place acquise derrière la Brésilienne Tatiana Weston-Webb, elle a maintenant rendez-vous pour le prochain tour. Ce dernier aura lieu demain, lundi 26 juillet.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une