Nous suivre

JO Tokyo 2020

JO Tokyo 2020 – Volley : Les Bleus écrasent l’Argentine et filent en finale

Publié

le

JO Tokyo 2020 - Volley Les Bleus écrasent l’Argentine et filent en finale
Photo Icon Sport

JO TOKYO 2020 – VOLLEY-BALL MASCULIN – A l’occasion de sa demi-finale olympique, l’équipe de France masculine de volley a vaincu l’Argentine 3 sets à 0 (25-22/25-21/25-22). Les Bleus de Laurent Tillie ont encore impressionné face à des adversaires qui les avaient battus en poule. Le rêve olympique continue ! Ils assurent la première médaille olympique de l’histoire du volley français. La finale aura lieu ce samedi 7 août à 14h15 (heure française) contre le comité olympique russe (ROC).

Une première manche de mise en place

Les Français commencent bien la rencontre. Leur jeu se met en place et les Argentins ratent déjà leur premier service. Les Bleus enchaînent avec une attaque placée mais les bleu-clairs et blancs sont solides et réussissent à revenir à 3-3 puis 5-5. Les Français ratent alors de nombreux services et il faudra régler le tir au fil du match. Cependant, les Argentins ne sont pas assez précis et concèdent des points faciles. Ils permettent aux Bleus de prendre deux points d’avance pour mener 10-8. Jean Patry en profite pour faire un ace et amener la France à 12-9. En milieu de set, le score reste encore serré à 13-11.

Ensuite, les hommes de Laurent Tillie n’arrivent pas à creuser l’écart. Le score monte à 19-16 après les Français aient utilisé un challenge pour valider un point. L’Argentine est solide et réussit à recoller à 20-20, d’autant plus que la France fait face à des mésententes. L’entraineur des Bleus prend alors un temps mort. Yacine Louati sort un ace stratosphérique pour replacer les Français devant à 22-21. La rentrée de Barthélémy Chinenyeze fait beaucoup de bien et permet aux Bleus de remporter le set 25-22.

Les Bleus faciles dans le deuxième set

A l’inverse du premier acte, le début de cette deuxième manche est plus difficile pour les Bleus qui utilisent déjà un challenge pour leur 2ème point. Néanmoins, ils sont bien dans le match et atteignent déjà un petit break à 6-3. Cela entraîne la prise d’un temps mort de l’entraineur argentin. Jenia Grebennikov et Earvin Ngapeth se trouvent bien et font grimper le score des Bleus à 8-5.

Les échanges entre les deux équipes sont longs en raison des grosses défenses de part et d’autre. Les Français tiennent leur écart et le score est de 14-11 en milieu de manche. Voyant leurs adversaires mener 16-12, les Argentins décident de prendre un temps mort. C’est inefficace puisque les Bleus creusent l’écart et mènent 19-12. Trévor Clévenot est chaud bouillant et apporte des points précieux pour l’équipe de France qui finit par remporter le set 25-19.

Et 1, et 2 et 3-0

Pour commencer la troisième manche, les deux équipes sont lucides et les points s’alternent. Néanmoins, les Français continuent de montrer leur supériorité et mènent rapidement 7-3. Rien à dire, les Bleus sont exemplaires, ils jouent tous les ballons possibles en défense et attaquent sans cesse. Les Argentins n’abdiquent pas puisqu’ils réussissent à recoller à 8-7. En milieu de set, le score et de 13-11 en faveur de l’équipe de France.

Chaque équipe concède de nombreux points au service. La manche tourne à égalité pour atteindre 15-15. Personne ne veut rien lâcher et les Argentins ne perdent pas pied. Le score monte à 20-20 pour faire douter les Bleus. Leurs adversaires sont révoltés après un challenge vidéo qui leur a été accordé et sentent que le vent peut tourner. Un Earvin Ngapeth stratosphérique offre deux balles de match aux Français qu’ils concrétisent de suite. Ils remportent le dernier set 25-22 et se dirigent en finale olympique.

Et la suite ?

Les Bleus ont assuré la première médaille olympique du volley Français et affronteront la Russie en finale. Ceux-ci sont arrivés premier de la poule mais comptent leur seule défaite de ces olympiades face aux Français. La finale aura lieu samedi 7 août à 14h00 (heure française).

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une