Nous suivre

Judo

Judo – La France est vice-championne du monde par équipes

Avatar

Publié

le

Photo Gabi Juan / European Judo Union

JUDO – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Comme en 2019, la France est vice-championne du monde. Elle s’est inclinée en finale face à un indéboulonnable Japon.

Une entrée facile

Dans le tableau D, la France a d’abord battu les Pays-Bas 4-0. Léa Fontaine (+70 kg) a battu Karen Stevenson sur ippon. Ensuite, Cyrille Maret (+90 kg) s’est imposé face à Jur Spijkers. Après un waza-ari, le Français a réalisé un ippon. Grâce à son waza-ari marqué en milieu de combat, Gaetane Deberdt (-57 kg) s’est imposée face à Okeuni Cornelisse. Pour finir, après un waza-ari annulé, Joan-Benjamin Gaba (-73 kg) en a finalement marqué un pour battre Yannick Van Der Kolk.

La Géorgie au bout du bout

Cédric Olivar (+90 kg) a bien lancé les Bleus avec un ippon en moins d’une minute face à Lasha Bekauri. Après un waza-ari, Eteri Liparteliani a battu Gaetane Deberdt (-57 kg) sur ippon. Joan-Benjamin Gaba (-73 kg) a cédé au golden score face à Nugzari Tatalashvili sur ippon. Après un waza-ari et alors qu’elle dominait le combat, Marie-Ève Gahié (-70 kg) s’est imposée sur ippon à la toute fin du combat face à Mariam Tchanturia. Après un waza-ari, Avtandili Tchrikishvili s’est imposé sur ippon face à Francis Damier (-90 kg).

Menée 3-2, la France devait remporter le dernier combat. Et c’est la jeune Léa Fontaine (+70 kg) qui a combattu face à Sophio Somkhishvili. Après un waza-ari, la Française s’est imposée sur ippon. Les deux équipes étant à égalité, il y a eu un tirage au sort et celui-ci a désigné la catégorie des -90 kg. Le combat se déroulait sous la forme d’un golden score. Francis Damier qui avait été battu dans son combat précédent, s’est magnifiquement imposé sur waza-ari face à un Tchrikishvili dévasté.

Une demi finale bien gérée

La France affrontait l’Ouzbékistan pour une place en finale.

Gaetane Deberdt (-57 kg) a bien lancé les Bleus. Au golden score, Shukurjon Aminova a reçu une troisième pénalité pour fausse attaque. Ensuite, Joan-Benjamin Gaba (-73 kg) s’est incliné sur waza-ari face à Obidkhon Nomonov. Marie-Ève Gahié (-70 kg) a dominé son combat face à Gulnoza Maniyazova. Si la Française pensait avoir marqué un waza-ari sur tani-otoshi, celui-ci a été annulé. Mais loin de se démonter, elle a directement réalisé un ippon derrière. Francis Damier (-90 kg) est allé au golden score face à Shermukhammad Jandreev. Et alors que le Français semblait fatigué, il est parvenu à marquer un waza-ari sur yoko-guruma. Pour la qualification en finale, Léa Fontaine (+70 kg) s’est imposée face à Rinata Ilmatova. La Française est bien rentrée dans son combat face à une Ouzbek qui subissait les attaques. Après un waza-ari la Française a enchaîné avec une immobilisation.

Le Japon domine la France

En finale, la France affrontait le Japon comme l’année dernière. Exempté de premier tour, le Japon a battu l’Ukraine puis la Russie 4-0.

Joan-Benjamin Gaba (-73 kg) a lancé les hostilités face à Soichi Hashimoto. Si le Japonais a tenté plus d’attaques, il n’est pas parvenu à marquer et le Français a reçu sa 2e pénalité en fin de temps réglementaire. Au golden score, malgré une bonne opposition, Gaba ne trouvait pas de solution. Et après 1 minute 48, il a reçu sa 3e pénalité.

Marie-Ève Gahié (-70 kg) a ensuite poussé Saki Niizoe à la faute. La Japonaise avait 2 pénalités avant les deux dernières minutes. Alors que la Française semblait avoir le combat en mains, elle s’est inclinée sur ippon au golden score.

C’est ensuite Francis Damier (-90 kg) qui s’est présenté sur le tatami. Face à Kenta Nagasawa, il a reçu 2 pénalités avant le waza-ari du Japonais. Celui-ci a ensuite contrôlé le match pour s’imposer.

Dos au mur, la France comptait donc sur Léa Fontaine (+70 kg). Face à Maya Akiba, c’est une nouvelle fois allé au golden score alors que la Française avait 2 pénalités. Et après 1 minute 40, Fontaine a reçu une 3e pénalité. Le Japon s’impose donc 4-0.

Si Léa Fontaine était extrêmement déçue après son combat, cette très jeune équipe de France (19 ans pour Damier et Fontaine, 20 ans pour Gaba et 22 ans pour Deberdt) a montré de très belles choses tout au long de la journée et a eu une belle attitude malgré les différents résultats en individuel.


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une