Nous suivre

Judo

Judo – Masters de Doha : Madeleine Malonga et Romane Dicko en or !

Publié le

IJF Media Team - Robin Willingham

Masters de Doha – Quel bouquet final à Doha ! Madeleine Malonga et Romane Dicko ont toutes les deux remporté la médaille d’or.

Journée parfaite pour la championne d’Europe et numéro une mondiale ! Madeleine Malonga (-78 kg) a rapidement battu Karla Prodan sur ippon au deuxième tour. En quarts de finale, elle retrouvait Luise Malzahn, son adversaire en finale des Championnats d’Europe 2020. Sur ippon, elle a remis les compteurs à zéro dans leurs confrontations (5-5) pour retrouver en demi-finale Natalie Powell, la numéro 4 mondiale. Si elle a battu la Britannique en quarts de finale des Mondiaux 2019, elle avait été battue pour la médaille de bronze au Masters 2018 de Guangzhou. Sur un nouvel ippon, elle rejoignait Shori Hamada (n°2 mondiale) en finale.

Encore une adversaire qu’elle connait bien. Si la Française s’était imposée lors des derniers Championnats du monde sur les terres de la Japonaise, celle-ci avait pris sa revanche lors de la compétition par équipes mixtes.

Malonga a rapidement envoyé son adversaire au sol (o-soto-gari). Elle a vu la médaille d’or lui échapper alors que Hamada était proche de réaliser un osaekomi-waza (immobilisation) mais elle est parvenue à s’en sortir. Madeleine Malonga s’est finalement imposée et confirme son statut de numéro 1.

Romane Dicko en patronne

Une petite heure après, Romane Dicko (+78 kg) l’imitait.

Pas gâtée pour son entrée dans son premier Masters, la Française affrontait la n°1 mondiale Idalys Ortiz au deuxième tour. La Cubaine l’avait battu en 2017 lors des Championnats du monde toutes catégories, une éternité donc. La Française s’est imposée sur ippon face à elle puis face à Nihel Cheikh Rouhou. En demi-finale, elle retrouvait la n°7 mondiale Kayra Sayit, adversaire battue en quarts de finale des Championnats d’Europe 2018 et 2020. Rapidement pénalisée à deux reprises dans la première minute, la Franco-turque a finalement cédé sur ippon.

En finale, Romane Dicko affrontait Iryna Kindzerska, la n°4 mondiale qu’elle avait battue en finale des derniers Championnats d’Europe. Bis repetita : elle s’est imposée sur ippon (osaekomi-waza). Romane Dicko (n°18) poursuit sa progression au classement mondial avec ces 1800 points acquis.

Les autres résultats du jour

Julia Tolofua (+78 kg) s’est imposée face à Nina Cutro-Kelly. Après un gros combat face à Maryna Slutskaya (n°9), elle s’est imposée au golden score. En quarts, elle s’est inclinée face à Hortence Vanessa Mballa Atangana. C’est la troisième fois que la Camerounaise bat la Française après leurs combats aux Grands Slams de Paris et Düsseldorf en 2020. Julia Tolofua n’a pas combattu aux repêchages face à Hayun Kim.

Audrey Tcheuméo (-78 kg) a eu un deuxième tour compliqué face à Loriana Kuka, qui l’a amenée au golden score. Elle s’est finalement inclinée sur ippon après 3 minutes.

Dans la même catégorie, Fanny-Estelle Posvite, n°3 mondiale a subi le même sort face à Guusje Steenhuis.

Anne-Fatoumata M’Bairo (+78 kg) s’est imposée face à Sonia Asselah sur ippon sur le gong. Elle s’est ensuite inclinée face à Kayra Sayit.

Comme aux Championnats d’Europe, Axel Clerget (-90 kg) s’est imposé au premier tour face à David Klammert. Au deuxième tour, il affrontait Mihael Zgank (n°7). Il s’est incliné au golden score sur ippon.

Alexandre Iddir (-100 kg) a rapidement battu Laurin Boehler sur ippon avant de s’incliner face à Shady Elnahas (n°7) sur ippon.


Bilan de l’équipe de France

La France égale son record de 7 médailles en Masters, comme lors de la première année en 2010 et termine au premier rang des nations devant la Corée du Sud et le Japon.

Romane Dicko a apporté la première médaille en Masters chez les lourdes tandis que Teddy Riner est venu mettre fin à une disette de 3 éditions sans médaille chez les hommes depuis l’argent obtenu par Vincent Limare (-60 kg) et Cyrille Maret (-100 kg) en 2016.

Amandine Buchard (-52 kg), Clarisse Agbegnenou (-70 kg),
Madeleine Malonga (-78 kg), Romane Dicko (+78 kg), Teddy Riner (+100 kg)

Sarah-Léonie Cysique (-57 kg)

Astride Gneto (-52 kg)

Dicodusport

Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une