Nous suivre

Athlétisme

Kilian Jornet, une tentative de record qui tourne court

Julien Correia

Publié

le

Kilian Jornet, une tentative de record qui tourne court
Photo Salomon

Kilian Jornet, qui s’était lancé un défi un peu fou, a échoué dans sa tentative de record de 24h sur piste. Il a en effet dû abandonner après moins de 11h de course.

L’ultra-terrestre aurait-il une part humaine malgré tout en lui ? Celui qui aime repousser les limites et tenter des exploits en tous genres, est souvent qualifié de martien. Lui qui se confiait il y a peu sur sa vision de la course à pied et sur sa volonté de faire évoluer les mentalités avait un objectif en tête. Cet objectif était de battre le record du monde des 24h sur piste. Un record vieux de 23 ans et détenu par le Grec Yiannis Kouros. Ce dernier avait en effet effectué la bagatelle de 303,506 km. Monstrueux. Un qualificatif qui colle bien entendu aux qualités du trailer Espagnol. Pour battre ce record il devait tenir une allure de 4min44 par kilomètre.

Sur le papier, si ce record semblait très difficile à battre, Kilian Jornet pouvait faire partie des prétendants pour faire évoluer cette marque. Cependant il avait tout de même surpris son monde en indiquant qu’il allait tenter ce record. En effet, quelques semaines auparavant, il indiquait devoir y renoncer suite à un genou douloureux. Une préparation loin d’être idéale pour tenter un exploit de ce genre.

Le montagnard redescend sur terre

Alors que sa saison 2020 aura été perturbée comme pour bon nombre d’athlètes, il choisissait de se tester sur plat. Comme c’était le cas le 17 octobre dernier à Hytteplanmila. Il terminait son premier 10 km officiel en 29’59, une performance plus qu’honorable. Mais une déception pour lui, il visait les 29’30 qu’il avait approché à l’entraînement. Contractant une périostite en fin d’été, ce défi semblait un peu fou. Le verdict aura donc été sans appel, peu avant la mi-course Jornet a donc été contraint à l’abandon. Non pas suite à une douleur au genou comme pressenti. Mais à cause de vertiges comme l’annonce son sponsor sur son site officiel. « Comme nous vous l’avons dit plus tôt, Kilian a été forcé de renoncé à son défi en Norvège. Après 134 km (337 tours), il souffrait de vertiges. Après avoir reçu des soins médicaux sur la piste, Kilian se sentait mieux, mais les professionnels de la santé qui l’ont contrôlé ont décidé qu’il était préférable pour lui d’arrêter. Nous partagerons plus d’informations quand nous les aurons. »

Kilian Jornet devrait quant à lui s’exprimer dans la journée. Son sponsor (Salomon) au passage avait mis les petits plats dans les grands en lançant en grande pompe son nouveau modèle de chaussures route : la Phantasm 24. Ce record en restera un pour le moment pour Kilian Jornet. Lui, le roi de la montagne doit pour le moment encore s’incliner devant les spécialistes de le route et de la piste. Et dans le fond, cela nous ramène tout de même à une certaine logique.

Julien Correia

 


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?