Nous suivre

Football

L’exploit de Rumilly Vallières entre dans l’histoire de la Coupe de France

Robin Joanchicoy

Publié

le

L'exploit de Rumilly Vallières entre dans l'histoire de la Coupe de France
Photo Jeff Pachoud / AFP

Rumilly Vallières est sorti victorieux de son match face à Toulouse mardi soir (2-0). Ce succès propulse le club de National 2 en demi-finales de la Coupe de France et le place ainsi dans les plus belles prouesses de la compétition.

Quel exploit ! Tombeurs d’Annecy en 16èmes et du Puy en 8èmes, les amateurs de Rumilly Vallières ont pris le meilleur sur Toulouse (2-0) lors des quarts de finale de la Coupe de France. Solidaires tout au long de la rencontre, les joueurs de National 2 ont su remporter ce match avec la manière face aux Toulousains, deuxièmes du classement de Ligue 2. Les Haut-Savoyards décrochent ainsi leur billet pour les demi-finales de la Coupe de France. 

L’entraîneur de Rumilly-Vallières, Fatsah Amghar, avait du mal à réaliser l’exploit de son équipe hier soir au coup de sifflet final. « Je ne l’aurais jamais imaginé et je n’y crois toujours pas. C’est une réelle fierté et il y a une émotion indescriptible. […] Un club amateur en demi-finales parmi tous ces grands clubs, c’est incroyable ». Cette qualification du club savoyard rentre dans les plus beaux exploits de la Coupe de France. Mais pourquoi ne pas prolonger le rêve un peu plus longtemps ?

Faire mieux que Calais, Nîmes ou Quevilly

L’exploit le plus marquant de la Coupe de France reste sans doute celui de Calais dans l’édition 1999-2000. L’image restera comme la plus emblématique des « petits poucets » de la compétition. Le 7 mai 2000, Réginald Becque, capitaine d’une valeureuse équipe de Calais, soulève avec Mickaël Landreau, portier du FC Nantes, une Coupe de France qu’il n’a pas gagnée. Un geste de reconnaissance envers une équipe de CFA qui a su prouver à la France entière qu’un club amateur pouvait se hisser au sommet de cette compétition.

Nîmes en 1996 et plus récemment Quevilly en 2012 ont eux aussi atteint les finales de la compétition. Les deux équipes, alors en National, s’étaient inclinées respectivement face à Montpellier et l’Olympique Lyonnais. Malgré de nombreux exploits, jamais un club non-professionnel n’a remporté la compétition. L’occasion pour Rumilly Vallières de rentrer encore un peu plus dans l’histoire de la Coupe de France.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?