Nous suivre

Champions Cup 2020-2021

La Rochelle – Sale Sharks : les notes des Rochelais

Publié

le

Champions Cup : Pour La Rochelle, le temps est venu de gagner un titre
Photo EPCR

CHAMPIONS CUP 2020-2021 – Au terme d’un match plus que maîtrisé, le Stade Rochelais s’est largement imposé en quarts de finale face à Sale (45-21). Les notes des Rochelais.

Les avants

Reda Wardi – 6,5 : Le gaucher rochelais a réalisé une prestation de bonne facture. 7 plaquages réussis et surtout, une démonstration en mêlée face à son vis-à-vis des Sharks. Solide dans le combat, il a été remplacé par Dany Priso (64′).

Pierre Bourgarit – 7,5 : Grande prestation du talonneur des Maritimes. Au four et au moulin et toujours plein d’envie, il s’est distingué dans le jeu, avec pas moins de 61 mètres parcours avec le ballon, mais aussi en défense, avec pas moins de 12 plaquages distribués. A son débit, un ballon tombé sur une belle action rochelaise. Remplacé par Facundo Bosch (71′).

Uini Atonio – 6,5 : Discret dans le jeu (2 ballons d’attaque touchés), le pilier international a été excellent dans le combat. S’il ne distribue que 5 plaquages, il récupère deux ballons au sol. Sobre mais efficace, notamment en mêlée fermée où il a marché sur son adversaire. Remplacé par Arthur Joly (58′).

Romain Sazy (cap) – 6,5 : Prestation solide du capitaine rochelais. S’il n’a pas eu à forcer son talent en défense (4 petits plaquages), il a beaucoup couru. Primordial en touche, il a été remplacé par Thomas Lavault (65′).

Will Skelton – 7 : Avec 12 plaquages distribués, l’international australien a répondu présent dans le combat. Discret dans le jeu courant, il a fait le job pendant 80 minutes. Efficace dans les tâches obscures, avec un ballon gratté.

Gréogry Alldritt – 7,5 : Excellent en 8 avec les Bleus, le troisième ligne rochelais a été très bon en flankeur. Ses 13 courses avec le ballon attestent de son énorme activité sur le plan offensif, tout comme ses 11 plaquages en défense. Un match de haut niveau, un de plus, pour Alldritt.

Kévin Gourdon – 6 : Plus en retrait que face à Gloucester, le troisième ligne aile des Maritimes n’a pas déjoué pour autant. Avec 8 plaquages et un rôle important en conquête, il a réalisé un bon match, mais sans plus. Remplacé par Wian Liebenberg (61′).

Victor Vito – 8,5 : Quelle prestation du troisième ligne néo-zélandais ! À 34 ans, le poids des années qui passent n’ont que peu d’impact sur lui. Auteur d’une passe après contact magistrale sur l’essai d’Alldritt (29′), il se distingue également avec 10 plaquages. Ballon en mains, il n’a pas ménagé ses efforts, avec 34 mètres gagnés. Fort, encore et toujours !

Les notes de la charnière et des trois-quarts


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une