Nous suivre

Football

Le mythique RC Lens retrouve la Ligue 1

Romain Delanis

Publié le

AFP

Saison terminée à la 2ème place derrière Lorient, le Racing Club de Lens retrouve l’élite pour la saison 2020-2021. Un bonheur pour le club et ses supporters depuis la descente en 2014-2015. Et un plaisir pour les amateurs de Ligue 1 de retrouver Bollaert dans la liste des déplacements à réaliser.

Lens a son destin en Ligue 1. L’évidence même d’un club qui a écrit son histoire. Et qui doit la faire perdurer dans le meilleur championnat français. Lointain est le dernier match de Ligue 1 joué à Bollaert, en 2011 (Lens n’avait pas joué dans son stade en 2014, en rénovation pour l’Euro 2016), lors de la défaite face à Arles-Avignon (0-1). Après 4 saisons dans l’antichambre, le RCL obtient sa montée après l’annonce de l’arrêt des championnats par la LFP suite à la crise sanitaire. Pas l’accession la plus belle sur le terrain. Mais un véritable soulagement pour une montée qui se faisait pressante dans le Pas-de-Calais.

Réussir à se stabiliser

La montée est donc acquise pour le club « Sang et Or ». Les dirigeants lensois vont désormais devoir s’activer afin de résoudre la question de l’entraîneur qui dirigera l’équipe lensoise en Ligue 1 la saison prochaine. Franck Haise, qui avait remplacé Philippe Montanier pour les deux derniers matchs joués avant l’arrêt du championnat (pour deux victoires), ne semble pas être la solution n°1 en interne. Un coach aguerri serait ciblé et les noms de Jocelyn Gourvennec, Rémi Garde ou Valérien Ismaël sont souvent cités dans les médias. « On va se poser tranquillement avec Franck et son staff dans les prochains jours », expliquait Arnaud Pouille, le directeur général du RC Lens.

L’ancien Lensois, Valérien Ismaël, actuel coach de Linz en Autriche, serait une bonne idée pour le RC Lens la saison prochaine – AFP

Côté mercato, l’enveloppe lensoise ne devrait pas dépasser les 10 millions €. Sauf vente (Doucouré et Banza ont une bonne valeur marchande). Lens dispose de quelques semaines pour se construire un effectif capable de jouer le maintien en Ligue 1 afin de ne pas faire l’ascenseur. Avec un effectif qui ne se compose que de quelques joueurs habitués à la Ligue 1 (Leca, Cahuzac, Gillet, Jean, Gradit), le RC Lens et son futur entraîneur vont avoir fort à faire pour construire une équipe compétitive d’ici août. En tout cas, tous ont hâte de retrouver les Corons en Ligue 1.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une