Nous suivre

Actualités

Le Placard à Balais #8 : connaissez-vous le quidditch alternatif ?

Avatar

Publié

le

Quidditch alternatif

Ça peut paraître étrange de parler des versions alternatives d’un sport qui se définit en premier lieu comme alternatif. (Jusqu’à aujourd’hui, nous n’étions pas dans la rubrique « Autres sports » pour rien.) Il est vrai qu’en de nombreux endroits, le quidditch se présente comme une combinaison de handball, balle au prisonnier et rugby. Ou encore comme étant un sport collectif mixte[1], ce qui est novateur. Surtout qu’il est difficile de le distinguer de l’œuvre fictive dans laquelle il puise ses origines. Justement ! En tout bon résultat de création fanatique[2], le quidditch engendre à son tour des adaptations. Il devient quidditch alternatif. Ces nouvelles branches se développent différemment et font l’objet d’une attention particulière et d’un investissement tout aussi important que celui qui existe dans le quidditch classique. 

1) Le quidditch pour enfants et adolescents

Un enfant jouant au quidditch lors de l'US Quidditch Cup - © Nicole Harrig

Un enfant jouant au quidditch lors de l’US Quidditch Cup – © Nicole Harrig

C’est certainement la forme dérivée la plus connue. Et, sans aucun doute, celle qui est promise au plus grand avenir. La saga Harry Potter, qui est fortement liée à l’image du quidditch, continue de séduire les plus jeunes publics. Avec son renouvellement (pièce de théâtre, nouvelle trilogie cinématographique) et, surtout, l’incessant travail de J.K. Rowling pour alimenter en continu et en enrichir perpétuellement l’univers, le quidditch attire les jeunes. Lorsque j’ai découvert le quidditch, j’étais adulte (je crois) et, en le pratiquant, je réalisais un rêve de gosse. Certains sont encore enfants, alors pourquoi devraient-ils attendre pour pouvoir en faire ?

Depuis de nombreuses années, le quidditch pour les jeunes, initialement appelé « kidditch » (kid quidditch) se développe. Cette version du sport était, dans un premier temps, destinée aux 8-16 ans[3] (car il est possible de jouer au quidditch et participer à des tournois dès 16 ans). Cette version nécessite des règles adaptées : terrain plus petit, balles moins volumineuses, cognards  et balais moins durs, anneaux plus larges et plus bas. En fait, d’après le guide édité par la fédération britannique, il s’agit essentiellement de s’adapter aux circonstances. Les modifications ne seront pas les mêmes s’il s’agit d’adolescents ou de jeunes enfants (même des moins de 8 ans).

Désormais, cette branche du quidditch est en train de prendre une nouvelle tournure. Le terme kidditch est de moins en moins utilisé, jugé trop enfantin et dans lequel les adolescents ne se reconnaissent plus. On parle à la place de Youth quidditch, le quidditch pour jeunes. En effet, les adolescents (12-16 ans) s’identifient moins dans les règles adaptées pour les plus jeunes (8-11 ans). Toujours d’après ce guide, les plus âgés préfèreront des équipes de taille standard permettant une rotation des joueurs, alors que les plus jeunes apprécieront davantage une équipe large où tout le monde est impliqué tout le long du jeu. De même, un public plus âgé pourra assimiler plus de règles et apprécier la complexité du quidditch. Comme dans de nombreux autres sports, la distinction par l’âge s’accentue et multiplie les niveaux d’entraînement. Certains pays en distinguent déjà trois.

L’autre aspect phare, qui résulte du quidditch pour jeunes, est l’absence éventuelle de contact. Pour les plus jeunes, c’est une variante de passe à dix qui permettra aux poursuiveurs de mener le souafle jusqu’aux buts. Impossible de se déplacer dès que l’on porte la balle. Développer le quidditch sans contact peut être une manière de faire progresser le sport : de nombreux organismes (notamment à destination des jeunes publics) veulent limiter (voire interdire) le contact entre les athlètes. D’autres versions proposent donc un quidditch aux contacts réduits (plus de tacles ou de plaquages au sol).

Les leaders, dans ces domaines, sont très certainement le Canada et les États-Unis (qui a même développé un pôle dédié au développement du quidditch pour jeunes[4]). Les Britanniques se sont emparés du sujet en rédigeant un guide. Et la France ? Depuis plus d’un an, le collège Montcornet[5] entraîne quatre équipes d’élèves, qui ont même affronté les champions de France lors de la dernière Coupe de France[6]. Certains autres établissements développent ponctuellement des ateliers quidditch. Et des clubs, comme Nantes (avec ses Griffons) ou, plus récemment, les Titans Paris, entraînent régulièrement des jeunes athlètes.

2) Le quidditch-fauteuil

Quidditch-Fauteuil lors du tournoi australien QUAFL 2016 - © Ajantha Abey Quidditch Photography

Quidditch-Fauteuil lors du tournoi australien QUAFL 2016 – © Ajantha Abey Quidditch Photography

À la lecture d’un des précédents articles de cette rubrique, une personne s’est exclamée qu’elle désirait lire un article sur le quidditch-fauteuil. Voilà qui, dans quelques lignes, sera chose faite.

Qu’est-ce que le quidditch-fauteuil ? Cette version du sport tire ses lettres de noblesses d’Australie et s’appelle, dans la langue locale : « Wheelchair quidditch » (quidditch en fauteil roulant). Apparu pour la première fois le 4 septembre 2011[7], lors d’un match près de Sidney qui opposa deux équipes bien connues : Gryffondor et Serpentard. En 2012, les entraînements deviennent réguliers sous forme d’affrontement entre les deux équipes. La même année, le quidditch-fauteuil se greffe à l’organisation du tournoi des Trois Sorciers organisé par l’Association Australienne de Quidditch (AQA). Cela permet la pérennisation du phénomène, qui a continué de s’associer aux tournois australiens (QUAFL) jusqu’en 2016. Depuis, il semble que le développement du quidditch-fauteuil ait connu un brusque coup d’arrêt, car l’édition 2017 du QUAFL n’a pas mis en avant cette version du quidditch. Le quidditch-fauteil a également été pratiqué en Amérique du Nord[8].

Les règles sont adaptées[9] pour permettre le jeu en fauteuil. Le changement le plus notable est certainement au sujet du vif d’or, qui se retrouve perché sur des patins à roulettes. Les arbitres, quant à eux, ont le choix entre se déplacer à pieds, en patins à roulettes ou en fauteuil.

Nous pourrions croire que cette initiative s’inscrit dans la visée extravertie du sport, qui prône la tolérance et l’ouverture d’esprit. Quoi de plus logique, une fois les règles classiques installées, que de chercher à les adapter à un public handicapé pour, qu’à son tour, il puisse bénéficier du bienfait du quidditch et intégrer pleinement la communauté ? Ceci n’est pas certain car tout le monde peut jouer à cette version du quidditch. Dans son premier post Facebook, la Wheelchair Quidditch Australia invite tout le monde à se joindre à eux, « que vous soyez des pros du fauteuil roulant ou que vous ne vous soyez jamais assis dessus ». Néanmoins, le site de du ministère australien du handisport précise que le quidditch-fauteuil a été attirer l’attention sur le handicap[10].

Il est intéressant de noter que cette adaptation a pu rapprocher le quidditch d’un autre sport : le roller-derby. La Wheelchair Quidditch Australia a pu organiser des initiations lors de tournois de Roller Derby en 2012.

"Throwback Thursday sur un match de snow quidditch l'année dernière ! Cette semaine est le moment parfait pour un nouveau match #tbt

« Throwback Thursday sur un match de quidditch sur neige l’année dernière ! Cette semaine est le moment parfait pour un nouveau match #tbt »

Enfin, n’oublions pas que le quidditch est tout terrain. Quidditch d’intérieur, sand quidditch (sur la plage) ou même snow quidditch (dans la neige). Il y en a pour tous les goûts ! Les fans de Harry Potter n’ont pas manqué d’imagination pour créer le quidditch et les fans de quidditch leur font bien honneur. Alors, quelles seront les prochaines variantes du quidditch ?

Armand Cosseron

Sources : 

[1] Définition du quidditch sur le site de l’International Quidditch Association

[2] Fanatique, dans le sens « qui relève des fans ». Je vous invite à lire les travaux de la sociologue Audrey Tuaillon Demésy qui mobilise les théories des cultural studies pour étudier le quidditch.

[3] La fédération britannique a mis au point en 2016 un guide pour le quidditch Junior (Junior Quidditch Guide) faisant mention de cette tranche d’âge.

[4] Annonce du recrutement de deux bénévoles dans le pôle développement de l’United States Quidditch

[5] Page Facebook du Cercle Magus, le club de quidditch du collège de Montcornet.

[6] Article sur la Coupe de France 2017 à Limoges.

[7] Page Facebook de la Wheelchair Quidditch Australia

[8] Article sur un événement de quidditch-fauteuil en Amérique du Nord

[9] Lien vers le livre des règles 2015 du quidditch fauteuil, édité en Australie

[10] Lien vers la page du ministère des sports et du handicap parlant du quidditch-fauteuil


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une