Nous suivre

Actualités

Le programme du premier tour des playoffs NBA 2019

Sophie Clapier

Publié le

Playoffs NBA 2019 – Attention Mesdames et Messieurs, dans un jour, ça va commencer. Prévenez les proches, vous devenez injoignables. Après une saison régulière riche en rebondissements, quelques places pour les playoffs restaient libres à l’Est il y a pas moins d’une semaine. Si à l’Ouest les participants étaient connus depuis plus longtemps, le classement final a néanmoins bien bougé ces derniers jours. Mais alors qu’est-ce qui vous attend à partir de demain ?

Quand Harden rencontre Rudy

C’est probablement la grosse affiche de ce premier tour à l’Ouest. Les Rockets, quatrièmes reçoivent donc le Jazz, cinquième. Ces deux franchises sont en pleine bourre depuis le All-Star break et chacune peut s’imposer sur le parquet adverse. Le MVP 2018 rencontre donc le défenseur de l’année. Sur la saison régulière, ces deux équipes se sont affrontées quatre fois, pour deux victoires chacune. Alors pourquoi pas un match 7 ? Be Rudy… ready, pardon. Enfin be ready, Rudy !

Donovan Mitchell devra aussi répondre présent. Are you ready for this ? – National Post

L’heure de vérité pour Westbrook et P.G

Si on le voyait dans le top 4 en début de saison, le Thunder n’a pas été assez régulier pour conserver l’avantage du parquet au premier tour. Résultat, OKC termine 6ème de la conférence Ouest et devra donc s’imposer à Portland qui a décroché sa troisième place au détriment de Houston. S’imposer à l’extérieur, et ne pas perdre à domicile forcément, voilà la lourde tâche qui attend le Thunder. Monsieur triple-double et P.G devront faire le plein de confiance et rester constants, tout en pensant à alimenter Steven Adams, la troisième pièce du trio.

Chaleur à l’Est

Il ne fallait pas manquer les deux dernières semaines voire LA dernière semaine de saison régulière à l’Est. Car à J-7 de la post-saison, cinq franchises se battaient encore pour seulement trois places disponibles. Si Charlotte a vu ses espoirs s’amenuiser un peu plus chaque jour, Miami y a cru jusqu’au bout, ou presque.

Mais voilà, toutes les belles histoires ont une fin, il n’y aura pas de playoffs pour la dernière année de D.Wade, Brooklyn et Orlando n’ayant pas flanché dans la dernière ligne droite du calendrier.

Chapeau messieurs ! – Trash Talk

Les Nets retrouvent donc le Top 8 depuis 2015, le Magic depuis 2012 ! Ils joueront respectivement les Sixers et les Raptors, va falloir batailler sévère.

Et c’est pas fini !

Peu de suspense entre Bucks et Pistons. Le Greek Freak compte bien valider un titre de MVP de l’année qui lui semble promis. Oui, oui, il y a James Harden, mais Antetokounmpo quoi… quand même ! En face, les Pistons auront fort à faire, surtout que Blake Griffin reste incertain. Et hop, petit balayage…

Ce sont finalement les Spurs qui sont allés chercher la septième place à l’Ouest pour éviter les Warriors. Une septième place synonyme d’une 22ème année consécutive en playoffs, que c’est beau. D’autant plus quand on se souvient des départs en début de saison. Snif Manu, snif Tony, snif Kaw… non pas lui. San Antonio a donc hérité des Nuggets de Nikola Jokic, pas mal l’affiche.

Les champions NBA en titre devraient assez facilement se défaire des Clippers, en espérant que leur échec contre les Grizzlies pour le dernier match de saison régulière ne soit pas un mauvais présage. Mais non !

C’est à domicile que Boston tentera de passer au second tour contre les Pacers. Mais coup dur à Boston, les Celtics viennent tout juste de perdre Marcus Smart, blessé aux obliques. Minimum quatre semaines d’arrêt pour le meneur, son absence pourrait coûter cher… au second tour.

Que le spectacle commence, voici le bracket des playoffs.

Saurez-vous tout pronostiquer correctement ?

Vous savez tout de ce premier tour. Rendez-vous samedi 13 avril dès 20h30. ENJOY ! Et laissez le répondeur s’occuper de vos appels … Bip …

Sophie Clapier


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une