Nous suivre

NBA

Les Lakers sont-ils vraiment prêts pour aller chercher le titre ?

Tom Compayrot

Publié

le

Getty Images

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la reprise n’est pour l’instant pas une réussite pour les Lakers. Les coéquipiers de LeBron James affichent des stats catastrophiques au tir et ont perdu contre des potentiels adversaires pendant les playoffs. Si la première place de l’Ouest a été assurée, il n’y a rien de rassurant dans les prestations des Lakers, eux qui sont pourtant parmi les favoris pour aller au bout.

Trois défaites en cinq matchs, chacune par plus de 15 points d’écart : c’est pour l’instant le bilan des Lakers dans la bulle d’Orlando. Les purple and gold peinent à trouver un rythme, alors que les playoffs approchent à grand pas (début le 18 août). L’intégration compliquée des nouveaux arrivants (JR Smith et Dion Waiters) et l’absence de deux facilitateurs (Rajon Rondo et Avery Bradley) y sont sûrement pour beaucoup. Jared Dudley le reconnaît : «On n’est pas encore à notre meilleur niveau. Quand on ajoute de nouveaux joueurs dans la rotation et qu’il faut se remettre en jambes… ça prend du temps !». Sauf que du temps, les Lakers n’en ont pas. Leurs potentiels adversaires en playoffs semblent bien plus affûtés. Dans le jeu, comme dans les chiffres.

Des statistiques inquiétantes au tir

% au tir % à 3 points % aux lancers-francs Turnovers
Moyenne NBA (depuis la reprise) 46,6 % 36 % 79,8 % 14,2
L.A Lakers (saison) 48 % 34,6 % 73 % 15,2
L.A Lakers (depuis la reprise) 40,9 % 22,8 % 72,8 % 16,5

Ces chiffres devraient donner des raisons de s’inquiéter aux fans des Lakers. En plus d’être bien inférieurs à leur moyenne d’avant-confinement, ces chiffres sont tout simplement faméliques à l’échelle de la ligue. Au tir et à 3 points, les Lakers affichent le pire pourcentage de NBA depuis la reprise (et de loin). Aux lancers-francs, seuls les Pelicans font pire, tandis que leur moyenne de pertes de balles est dans le top 5 des pires de la ligue.

C’est le monde à l’envers. En mars, après six mois de compétition, les Lakers avaient le meilleur pourcentage au tir de la ligue (48%). Dans la plupart des catégories les Angelinos faisaient en fait figure de bons élèves. Mais les quatre mois sans compétition sont passés par là. Et ces chiffres ne risquent pas de s’améliorer puisque la première place étant assurée, le temps de jeu devrait être laissé aux joueurs de banc. En attendant, les joueurs de la franchise de Los Angeles vont devoir montrer bien meilleure figure en playoffs afin d’aller chercher un titre pour lequel ils sont parmi les favoris.

Dicodusport


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une