Nous suivre

Actualités

Les nouvelles attractions du Top 14 #1 : Julian Savea, la machine

Publié le

Julian Savea

Plusieurs grands joueurs vont rejoindre le Top 14 pour cette nouvelle saison et chaque semaine, retrouvez la présentation de l’un d’entre eux. Pour ce premier numéro, focus sur l’ailier Julian Savea. 

A bientôt 28 ans, l’ailier néo-zélandais, supersonique et surpuissant, a signé pour deux ans avec le Rugby Club Toulonnais. Après huit années passées chez les Hurricanes avec une victoire en Super Rugby en 2016, Julian Savea a décidé de changer d’hémisphère pour poursuivre sa carrière. C’est une recrue importante pour le club et son président Mourad Boudjellal, qui a perdu pour la saison prochaine dans les lignes arrières, Vincent Clerc, Semi Radradra, mais aussi Chris Ashton et Ma’a Nonu. Dans le rayon des bonnes nouvelles, Josua Tuisova est finalement parti pour rester sur la Rade. Le RCT pourra alors se vanter de disposer de deux ailiers de classe mondiale dans son XV de départ.

Champion du monde des – de 20ans avec la Nouvelle-Zélande, il va très jeune se faire une place chez les All Blacks et s’affirmer comme un cadre de la sélection. Dès sa première cape contre l’Irlande, il inscrit un triplé et les comparaisons avec un certain Jonah Lomu ne vont pas tarder à surgir. Son mélange de vitesse et de puissance provoque la comparaison des observateurs avec son idole et en 2014, Steve Hansen, sélectionneur des Néo-Zélandais, déclarait même qu’il deviendrait meilleur que lui. Ce qui est sûr, c’est qu’il a seulement fallu 39 matchs à Savea pour marquer ses 37 essais en sélection, quand il en a fallu 63 à Lomu.

La Coupe du monde 2015 comme apogée

En 2015, à l’apogée de sa carrière avec les All Blacks, il inscrit 8 essais lors de la Coupe du monde qui sera remportée par sa sélection, dont trois contre l’équipe de France. Après ce triomphe, l’histoire d’amour avec son pays va se compliquer, des problèmes extra-sportifs et des performances en demi-teinte poussent son sélectionneur, Steve Hansen, à se passer de lui depuis la fin de l’année 2016, à l’exception de deux test matchs face aux Samoa et aux Lions à l’été 2017.

Boudé par son pays avec lequel il a très peu de chances de disputer la Coupe du monde 2019, l’ailier de 27 ans décide de se relancer en France, après avoir un temps hésité à tenter sa chance à XIII en NRL ou en Super League. Si Julian Savea retrouve la forme qu’il avait entre 2013 et la Coupe du monde 2015, il devrait faire des ravages dans les défenses de Top 14, comme en atteste ces images.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une