Nous suivre

Rugby à XV

Les squads du Super Rugby féminin dévoilés

Publié

le

Super Rugby : Un championnat féminin voit enfin le jour
Photo via Newsroom

SUPER RUGBY – L’introduction du Super Rugby féminin, nommé Super Rugby Aupiki, est une étape supplémentaire pour le développement du rugby féminin en Nouvelle-Zélande. Alors que la compétition débutera en mars 2022, les quatre équipes participantes à cette première édition ont dévoilé leurs groupes de joueuses pour la compétition. 

Près de 105 joueuses ont signé des contrats pour cette première édition, signe de l’engouement autour de cette compétition chez les dames. Les quatre équipes participantes sont les Chiefs, les Hurricanes, les Blues et les Matutu, une équipe conjointe entre les Crusaders et les Highlanders, et celles-ci auront à leur disposition 28 joueuses dans leur effectif. Après l’annonce de ces squads, le responsable du rugby professionnel en Nouvelle-Zélande Chris Lendrum s’est dit ravi de l’avancement en amont du début de la compétition; et il a fait part de sa satisfaction au NZ Herald.

Premièrement, je tiens à féliciter toutes les joueuses qui ont signé un contrat pour cette première édition. Le Super Rugby Aupiki est une étape fondamentale dans la croissance du rugby féminin dans notre pays. C’est formidable de voir un groupe de joueuses aussi talentueux nommé dans chacune des quatre équipes. Cette compétition offre également une passerelle pour l’équipe nationale, les Black Ferns. C’est un produit passionnant pour le rugby féminin et j’ai hâte que toute la communauté le soutienne .

Le groupe des Blues

Eloise Blackwell, Sylvia Brunt, Sam Curtis, Ruahei Demant, Princess Elliot, Theresa Fitzpatrick, Tenaija Fletcher, Mele Hufanga, Aldora Itunu, Tafito Lafaele, Patricia Maliepo, Liana Mikaele-Tu’u, Ilisapeta Molia, Natahlia Moors, Krystal Murray, Aleisha-Pearl Nelson, Te Kura Ngata-Aerengamate, Melanie Puckett, Maiakawanakaulani Roos, Aroha Savage, Kalyn Takitimu-Cook, Vineta Teutau, Rebecca Todd, Cristo Tofa, Luisa Togotogorua, Chryss Viliko.

Les Blues seront l’équipe la plus jeune de la compétition avec 23 ans de moyenne d’âge au sein du groupe. On notera également que 13 joueuses ont déjà porté le maillot des Black Ferns pour près de 200 sélections combinées.

Le groupe des Chiefs

Chelsea Alley, Ariana Bayler, Kelly Brazier, Luka Connor, Georgia Daals, Victoria Edmonds, Les Elder, Stacey Fluhler, Carla Hohepa, Chyna Hohepa, Grace Houpapa-Barrett, Tanya Kalounivale, Maia Joseph, Arihana Marino-Tauhinu, Angel Mulu, Kendra Reynolds, Kennedy Simon, Awhina Tangen-Wainohu, Pia Tapsell, Santo Taumata, JayJay Taylor, Harono Te Iringa, Hazel Tubic, Ruby Tui, Renee Wickliffe, Kelsie Wills, Portia Woodman.

Sur le papier, les Chiefs ont le groupe le plus expérimenté de la compétition. 16 joueuses sont internationales avec les Black Ferns, et 4 joueuses sont internationales chez les Black Ferns Sevens. Ces dernières amèneront leurs explosivité au niveau de la ligne des 3/4.

Le groupe des Hurricanes

Saphire Abraham, Ana Marie Afuie, Lauren Balsillie, Kat Brown, Carys Dallinger, Esther Tilo-Faiaoga, Dhys Faleafaga, Lyric Faleafaga, Teilah Ferguson, Sarah Hirini, Iritana Hohaia, Isadora Leio-Laupola, Ayesha Leti-I’iga, Marilyn Live, Joanah Ngan-Woo, Jayme Nuku, Kaipo Olsen-Baker, Jackie Patea-Fereti, Chey Robins-Reti, Layla Sae, Kahurangi Sturmey, Vic Subritzky-Nafatali, Monica Tagoai, Ngano Tavake, Janna Vaughan, Selica Winiata.

La capitaine des Black Ferns Sevens, Sarah Hirini, est présente dans le groupe des Hurricanes et amènera son expérience à ce groupe composée de beaucoup de jeunes espoirs.

Le groupe des Matutu

Lucy Anderson, Chelsea Bremner, Alana Bremner, Grace Brooker, Kendra Cocksedge, Natalie Delamere, Amy du Plessis, Terauoriwa Gapper, Julia Gorinski, Di Hiini, Renee Holmes, Lucy Jenkins, Rosie Kelly, Michaela Leonard, Martha Mataele, Pip Love, Arabella McKenzie, Liv McGoverne, Kilisitina Moata’ane, Greer Muir, Marcelle Parkes, Moomooga (Ashley) Palu, Georgia Ponsonby, Amy Rule, Grace Steinmetz, Steph Te Ohaere-Fox.

Ce groupe entre joueuses des Crusaders et des Highlanders est à forte domination de joueuses issues de Canterbury, qui a remporté quatre des cinq dernières Farah Palmer Cup, la plus haute compétition nationale de rugby féminin en Nouvelle-Zélande. Deux Australiennes font également parti du squad, Michaela Leonard et Arabelle Mckenzie. Sur le papier, ce sont les favorites de la compétition.

La compétition débutera en Mars 2022 et l’intégralité des matchs seront retransmis sur les antennes de Sky Sport. Cette compétition sera donc une belle vitrine pour le rugby féminin néo-zélandais.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une