Nous suivre

Tennis

Les tournois que Rafael Nadal a remporté au moins dix fois

Tom Compayrot

Publié

le

Les tournois que Rafael Nadal a remporté au moins dix fois
Photo ATP Tour

ATPRafael Nadal a remporté hier après-midi le Masters 1000 de Rome en dominant Novak Djokovic en trois sets (7/5 1/6 6/3). C’est la 10ème fois en 17 participations qu’il remporte le tournoi italien. Celui-ci vient s’ajouter à une liste déjà bien étoffée des tournois qu’il a remporté au moins 10 fois.

Comme sur le court, Rafael Nadal a une routine bien établie en ce qui concerne le choix des tournois auxquels il participe. Surtout depuis que l’âge et les blessures l’ont obligé à réduire la dose de matchs disputés chaque année. Depuis 2016, il ne participe chaque saison qu’à cinq tournois sur terre battue : le Masters de Monte-Carlo et l’ATP 500 de Barcelone en avril, le Masters de Madrid et celui de Rome en mai et enfin Roland-Garros pour clôturer le tout. C’est ainsi que Nadal compte un palmarès très fourni sur certains tournois. Il est d’ailleurs le seul avec Roger Federer (10 titres à Bâle et à Halle) à avoir remporté au moins dix fois le même tournoi ATP. Sauf que lui l’a fait quatre fois. Tour d’horizon de ces tournois et de l’histoire de l’Espagnol avec ceux-ci.

Roland-Garros (13 titres)

S’il y a bien un endroit où Nadal se sent chez lui, c’est à Roland-Garros. Le Majorquin y tient un bilan de 100 victoires pour 3 petites défaites (dont une par forfait). Depuis sa première participation en 2005 – qu’il a remporté – le public français l’a chouchouté et il le lui a bien rendu. Avec ses 13 titres en 16 participations, il a battu nombre de records. Il est devenu le seul joueur masculin de l’histoire à avoir remporté au moins dix fois un Grand Chelem. Si Novak Djokovic (9 titres à l’Open d’Australie) et Roger Federer (8 titres à Wimbledon) s’en approchent dangereusement, il détient encore ce record aujourd’hui avec Roland-Garros. Il est aussi le seul joueur à avoir remporté cinq fois d’affilée un Grand Chelem, à savoir de 2010 à 2014.

En 2013, il déclarait : «Je suis très heureux de revenir à Paris chaque année. Jouer à Roland-Garros représente toujours quelque chose de spécial pour moi. A chaque fois que je reviens ici, je ressens beaucoup d’émotion. C’est mon tournoi favoriRares sont les histoires d’amour de cette force entre un joueur, un tournoi et son public. Une statue à son effigie, annoncée à maintes reprises mais à chaque fois repoussée, devrait d’ailleurs être installée dans l’enceinte de la Porte d’Auteuil. Une marque de respect bien méritée.

ATP 500 Barcelone (12 titres)

Le tournoi de Barcelone a toujours eu une saveur particulière pour Rafael Nadal. Il y a disputé parmi ses premiers matchs en carrière. Situé à moins de 150 km à vol d’oiseau de son île natale de Majorque, la ville de Barcelone est une terre d’opportunités pour les jeunes tennismen. La fédération espagnole de tennis a même proposé à Nadal d’y emménager à 14 ans pour s’entraîner. Une proposition refusée par son oncle Toni, préférant le garder sous son aile.

En 2005, il y remporte le titre pour la première fois, à seulement 18 ans. Cette victoire le propulse dans le top 10 pour la première fois. Une place dans l’élite qu’il conservera sans interruption jusqu’à aujourd’hui. Depuis ce premier titre en 2005, il a remporté 11 des 15 éditions suivantes. Une telle domination que le tournoi lui a rendu hommage en donnant son nom à son court central : la «Pista Rafa Nadal.» Même si le tournoi n’est qu’un ATP 500, c’est ce lien qui conduit l’Espagnol à revenir chaque année.

Masters 1000 Monte-Carlo (11 titres)

Le Masters de Monte-Carlo est un des tournois préférés de Rafael Nadal, comme beaucoup d’autres joueurs. Le magnifique cadre et la qualité des infrastructures y sont pour beaucoup. Chaque année, c’est le tournoi qui lance la saison sur terre battue de Rafael Nadal. Il est en général un bon indicateur de la forme de l’Espagnol. Quand les autres joueurs débarquent sur ce premier gros tournoi de terre battue de la saison, lui, qui s’entraîne sur les lieux plusieurs semaines avant le début du tournoi, est en général déjà bien rodé. C’est ainsi qu’il exerce une domination sur le tournoi année après année.

De 2005 à 2012, personne d’autre que Nadal n’a remporté le titre sur les terres monégasques. Après un creux de trois ans, il a ensuite glané les éditions 2016, 2017 et 2018. Les deux dernières éditions ont été plus compliquées pour l’Espagnol, éliminé en quarts en 2019 puis en demi-finales cette année. Ce qui ne l’a pas empêché de remporter deux titres en suivant, dont le Masters de Rome hier.

Masters 1000 Rome (10 titres)

Le Masters de Rome est donc le petit dernier de cette liste. Obtenir son dixième titre sur les terres italiennes était un objectif pour Rafael Nadal. Il l’a lui-même avoué : «C’est incroyable de remporter le titre encore une fois ici. Le dixième, je le voulais vraiment. Après avoir avoir dépassé la dizaine à Roland-Garros, à Monte-Carlo et à Barcelone, c’était un objectif à Rome. C’est une victoire très satisfaisante. Une des plus importantes de ma carrière.» 

Difficile cependant de croire qu’il y aura un cinquième tournoi à s’ajouter à cette liste. Le Masters de Madrid, avec cinq titres, en est le plus proche. Le chemin est encore long, et il n’est pas sûr que Rafael Nadal continuera à jouer au tennis assez longtemps pour réaliser cet exploit.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une