Nous suivre

Coronavirus

La lettre du président de Brest demandant la fin de la saison de Ligue 1

Avatar

Publié

le

L'Équipe

CORONAVIRUS – Le président du Stade Brestois, Denis Le Saint, a adressé une lettre à ses homologues de Ligue 1 et Ligue 2, demandant l’arrêt définitif de la saison en cours. La lettre a été dévoilée par RMC Sport.

La lettre de Denis Le Saint, président de Brest :

Vous avez tout mon soutien pour mener à bien les négociations. N’ayant pas l’habitude de m’exprimer souvent, je tiens malgré tout à vous faire partager le fond de ma pensée qui semble être partagée par certains d’entre vous, du moins pour l’essentiel. 1- La santé est le facteur essentiel qui va conduire nos décisions à venir. C’est d’ailleurs la seule préoccupation des Français et Françaises aujourd’hui. Ils ont peur pour leur santé et celle de leurs proches ! 2- Le football, qu’ils considèrent comme un loisir, ne viendra qu’après, lorsque la maladie sera vaincue. Avant le football, leurs préoccupations vont aller à l’économique : leur travail, celui de leurs enfants, de leurs proches et comment faire face aux fins de mois qui pour plusieurs seront difficiles. 3- Pensez-vous un instant que nos concitoyens aient la moindre envie de rentrer dans un stade fin mai ou début juin alors que le risque est toujours présent ! Il nous reste dix journées de championnat et nos joueurs ne reprendront que lorsque tout aura été sécurisé et il leur faudra trois semaines pour revenir en compétition. 4 L’image du football, trop souvent liée au monde de l’argent, serait ternie et deviendrait catastrophique si nous voulions à tout prix reprendre la compétition alors que le monde médical joue un match extrêmement compliqué pour sauver nos vies au risque de perdre la leur ! La responsabilité de nos politiques ne le permettra pas car ils sont responsables de notre santé à tous. 5- Pour moi, l’année sportive est terminée (idem en Belgique). Il est hors de question que j’amène mon équipe à jouer à Paris en mai, juin ou juillet prochains, dans le plus grand foyer de contamination de France. Ce serait irresponsable de ma part et j’ai trop de respect pour mes joueurs et mon staff. 6- Il y a un temps pour tout, celui du football est historiquement calé de septembre à mai et il n’y a pas que cela dans la vie (surtout aujourd’hui avec les nouvelles mentalités). Ne gâchons pas l’avenir du football en termes d’image car nous le payerions très cher en termes de retour de spectateurs, d’abonnements et de partenaires. 7- De grâce, oublions les matchs à huis clos qui ne font rêver personne, car les stades vides éloignent le public de notre sport ! Quant à l’aspect budgétaire défendu par certains présidents de clubs, je leur dirais simplement qu’il faut revenir à des standards cohérents, que nous ne devons pas nous enflammer et que la raison doit l’emporter.

Dicodusport


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Coronavirus

Ce qu’il faut retenir de la phase 2 du déconfinement concernant le sport

Avatar

Publié

le

Par

DR

CORONAVIRUS – Ce jeudi, le Premier Ministre Édouard Philippe a dévoilé la phase 2 du déconfinement. Les salles de sport, les gymnases ainsi que les piscines vont de nouveau être accessibles dans les départements en vert.

À compter du mardi 2 juin, une grande partie des régions françaises sera libérée. À l’exception de l’Île de France, de la Guyane et de Mayotte, le reste du territoire va retrouver une plus grande liberté. Ainsi, le Premier Ministre Édouard Philippe annonce ce jeudi la réouverture des salles de sport, des gymnases et des piscines, à partir du mardi 2 juin et uniquement dans les départements en vert.

Pour la région parisienne, Guyane et Mayotte, ces équipements sportifs ne seront accessibles qu’à compter du 22 juin.

Les sports collectifs et de contact toujours interdits

En revanche, la pratique des sports collectifs et de contact reste interdite jusqu’au 22 juin sur l’ensemble du territoire. Les stades resteront donc fermés au public, au moins jusqu’à cette date. Seuls les clubs professionnels sont autorisés à reprendre l’entraînement sous « un protocole médical strict », selon les mots d’Édouard Philippe.

Enfin, la limitation des rassemblements publics à 10 personnes maximum est maintenue.

Une reprise des championnats cet été, ce n’est pas d’actualité

En fin de conférence de presse, Édouard Philippe a été interrogé la décision de mettre fin à la saison des différents sports collectifs. Le Premier Ministre a botté en touche.

Il ne m’appartient pas de me prononcer sur les décisions des ligues et des fédérations. Il me semble que pendant près de deux mois et demi, les championnats et les compétitions ont été interrompus pour d’excellentes raisons. Je l’assume parfaitement. Nous avons indiqué que l’utilisation des stades était encore sujette à des limitations, nous avons indiqué que la pratique des sports collectifs… parce que par définition ce sont des sports de contacts, je pense en particulier au foot et au basket, (cela) rendait l’exercice de ces sports encore interdit. Je ne crois pas que le moment soit venu. Et par goût personnel, j’espère que le moment viendra bientôt, et j’espère que le début de la saison prochaine pourra s’effectuer dans des conditions normales s’agissant des joueurs, s’agissant des équipes. Je sais qu’ils l’attendent avec beaucoup d’impatience. – Propos rapportés par L’Équipe

Dicodusport


Lire la suite

Basket-ball

L’Euroligue 2019-2020 ne reprendra pas

Nico

Publié

le

Par

Anadolu Agency

BASKET – Alors que la rumeur enflait ces derniers jours, la décision a été entérinée ce lundi. L’Euroligue 2019-2020 est terminée et il n’y aura donc aucun vainqueur. 

Le CSKA Moscou sera le vainqueur en titre une saison de plus. Les organisateurs de la compétition européenne de basket-ball ont en effet pris la décision de mettre un terme à l’édition 2019-2020, à cause de la crise du Coronavirus. Jordi Batomeu, patron de l’Euroligue s’est expliqué dans un communiqué.

C’est sans doute la décision la plus difficile que nous avons dû prendre en 20 ans d’existence. Pour des raisons qui échappent à notre contrôle, nous avons été contraints d’arrêter la compétition la plus passionnante de l’histoire du basket européen.

Dicodusport


Lire la suite

Coronavirus

L’avenir de l’écurie Renault F1 reste incertain

Avatar

Publié

le

Par

Renault F1 / Instagram

FORMULE 1 – Le constructeur Renault prépare actuellement un plan d’économies de 2 milliards d’euros, qui sera présenté prochainement. Et la crise liée au coronavirus pourrait bien mettre en danger l’écurie Renault F1.

Renault va mal, et ce n’est pas d’aujourd’hui. Après des choix stratégiques qui ont mené le constructeur au losange à des pertes financières conséquentes et l’affaire Carlos Ghosn, la crise liée à la COVID-19 précipite Renault dans une situation bien plus délicate. Déjà, en février dernier, un vaste plan d’économies est évoqué. Celui-ci doit être présenté d’ici une dizaine de jours. Le montant de 2 milliards d’euros d’économie est également annoncé.

D’abord, mardi dernier, c’est Le Canard Enchaîné qui jetait un pavé dans la mare. Ce dernier annonçait alors la probable fermeture de quatre sites sur le territoire français : Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), les fonderies de Caudan (Morbihan), le site de Dieppe (Seine-Maritime) et Flins (Yvelines). Selon Les Échos, ce dernier site ne devrait finalement pas fermer, au contraire des trois premiers cités.

À terme, l’objectif est de réduire les coûts fixes de 2 milliards d’euros d’ici 2022. Forcément, outre ces probables fermetures, on peut se demander quelles seront les autres sources d’économies dans le cadre de ce vaste plan de restructuration.

Quel avenir pour Renault F1 ?

Pour le constructeur français, le salut pourrait venir de l’État. En effet, ce dernier, actionnaire à 15% de Renault, devrait accorder un prêt garanti de plusieurs milliards d’euros. Néanmoins, le gouvernement a déjà prévenu. Il sera « intransigeant », dans le but de sauver un maximum d’emplois en France.

C’est dans cette conjoncture peu réjouissante que se pose désormais la question de l’avenir de Renault F1. Selon le site spécialisé NextGen-Auto Motorsport, trois raisons pourraient pousser le Conseil d’Administration de Renault à une réflexion sur le futur de l’écurie. Parmi elles, deux semblent irréfutables. La première est d’ordre économique. Renault F1 Team, c’est un budget annuel avoisinant les 200 millions d’euros. Loin d’être négligeable dans l’optique d’un plan d’économie massif.

Deuxième raison, le sportif. Dépassé par McLaren dans la hiérarchie des écuries, Renault F1 Team n’a pas obtenu un seul podium en 2019. Sans oublier que le constructeur français ne fournira plus les moteurs à leur bourreau de la saison dernière. Une régression évidente.

Des réponses attendues dans les prochains jours ?

Pour le moment, aucune déclaration n’a été dans le sens d’une disparition de l’écurie dans les années à venir. Il est bon de rappeler que durant l’intersaison, Renault F1 a signé un gros contrat de sponsoring titre avec DP World, troisième exploitant portuaire au monde. Signe indiscutable qu’avant la crise sanitaire du coronavirus, le départ du constructeur tricolore de la F1 n’était pas d’actualité. Mais la donne pourrait avoir changé depuis le début d’année, avec un marché automobile en chute libre.

Désormais, les premières réponses pourraient être données dans les prochains jours. En même temps que la présentation du plan d’économies. En attendant, les spéculations vont bon train. La menace, elle, est réelle.

Dicodusport


Lire la suite

Coronavirus

Coronavirus : World Rugby encourage le huis clos tant qu’il n’y aura pas de vaccin

Avatar

Publié

le

Par

Icon Sport

RUGBY – Dans un rapport des experts médicaux de World Rugby, l’instance mondiale de l’ovalie préconise les matchs à huis clos, tant qu’un vaccin contre le coronavirus ne sera pas trouvé.

Le rapport des experts médicaux est sans appel. Après avoir pris connaissance de celui-ci, World Rugby annonce que les matchs à huis clos devront être la norme, tant qu’un vaccin n’est pas trouvé. De plus, la fédération internationale précise également que les championnats domestiques pourront être lancés lorsque les gouvernements respectifs autoriseront les rassemblement de plus de 250 personnes.

Enfin, World Rugby précise que la reprise des entraînements devra rimer avec respect des gestes barrières. Ainsi, distanciation physique de 1,50 m et le port du masque et des gants seront de rigueur. Toutes les préconisations seront envoyées aux clubs, amateurs et professionnels, prochainement.

Dicodusport


Lire la suite

Coronavirus

Coronavirus : Des sportifs français contaminés dès le mois d’octobre à Wuhan ?

Avatar

Publié

le

Par

Ministère des Armées

CORONAVIRUS – Des sportifs français ont-ils été contaminés dès le mois d’octobre à Wuhan ? L’un d’entre eux ayant participé aux Jeux Militaires mondiaux (18 au 27 octobre 2019) affirme avoir eu les symptômes du virus lors de son retour en France.

De plus en plus de médecins pensent que le Covid-19 circulait dès la fin de l’année 2019. C’est dans ce cadre que ce mardi matin, un sportif français sous couvert d’anonymat, contacté par BFM TV, affirme avoir eu les symptômes du virus au mois d’octobre. L’athlète a participé aux Jeux Militaires mondiaux à l’automne dernier (18 au 27 octobre), à Wuhan, berceau de l’épidémie mondiale. Un événement qui a rassemblé plus de 10 000 sportifs.

La compétition s’est ainsi déroulée une vingtaine de jours avant le premier cas (officiel) de coronavirus sur place. Mais le sportif tricolore, à son retour en France, déclare avoir contracté de la fièvre et des courbatures, le clouant au lit durant trois jours. Sur un groupe WhatsApp où les athlètes concernés échangent régulièrement, c’est le doute qui règne, puisque d’autres sportifs déclarent également avoir eu les mêmes symptômes. Depuis, aucun athlète n’a été testé. Toujours selon BFM TV, l’armée a annoncé qu’aucun test n’a été réalisé sur les athlètes de la délégation tricolore.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

HandballIl y a 33 minutes

Luc Abalo s’engage avec Elverum (Norvège)

HANDBALL - À bientôt 36 ans, l'ailier international Luc Abalo a signé dans le club d'Elverum (Norvège). Un temps tenté...

FootballIl y a 14 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Fribourg – Bayer Leverkusen

BUNDESLIGA - Déjà la quatrième journée depuis le retour du championnat allemand avec un match entre Fribourg et le Bayer...

CoronavirusIl y a 15 heures

Ce qu’il faut retenir de la phase 2 du déconfinement concernant le sport

CORONAVIRUS - Ce jeudi, le Premier Ministre Édouard Philippe a dévoilé la phase 2 du déconfinement. Les salles de sport,...

AthlétismeIl y a 16 heures

Christine Arron découpe Patrick Montel

Dans un entretien accordé au magazine The Running Heroes Society, Christine Arron revient sur son expérience de consultante pour France...

RugbyIl y a 17 heures

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato d’Agen

Top 14 2020/2021 - La saison 2019/2020 arrêtée, place désormais à l'exercice 2020/2021. On fait le point sur le mercato...

NBAIl y a 18 heures

Violences policières : le sport US vent debout après la mort de George Floyd

SPORT US - Les États-Unis sont sous le choc après le décès à Minneapolis de George Floyd, un Afro-Américain de...

Rugby à XVIl y a 21 heures

Top 14 – XV type de la saison 2019-2020 : Élisez les meilleurs ailiers

RUGBY - Le 21 mai dernier, Dicodusport lançait sa consultation concernant l'élection du XV type de Top 14 version 2019/2020....

Rugby à XIIIIl y a 22 heures

NRL : notre pronostic pour Sydney Roosters – South Sydney Rabbitohs

NRL - La NRL est de retour avec la 3ème journée et un derby de Sydney entre les Roosters et...

Rugby à XVIl y a 23 heures

Fabien Galthié : « Pas de raison de remettre en cause le capitanat » de Charles Ollivon

RUGBY - Dans un long entretien accordé à nos confrères de L'Équipe, Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France, est...

Formule 1Il y a 24 heures

F1 : les dates des Grands Prix prévus en 2020

FORMULE 1 - Ce mercredi, les hauts dirigeants de la FIA ont statué sur le calendrier provisoire de la saison...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés