Nous suivre

Actualités

Ligue 1 Conforama – 19ème journée : l’ASSE et Rennes régalent, Monaco et les Olympiques bien tristes

Nico

Publié

le

Dix rencontres au programme sur cette 19ème journée de Ligue 1 marquée par les larges victoires de Saint-Etienne et Rennes mais surtout le naufrage de Monaco, qui part en vacances la valise pleine. 

Monaco, c’est très grave docteur

C’est un naufrage collectif et le capitaine à bord, Thierry Henry, ne semble pas avoir les solutions. L’arrivée de Franck Passi ne suffira probablement pas à sauver l’AS Monaco de la relégation, les Russes vont devoir casser la tirelire au mercato. Contre Guingamp, dernier avec seulement 8 points avant le match, il n’y a rien à retenir si ce n’est une nouvelle défaite à domicile et sans marquer le moindre but. En 7 minutes, Thuram puis Nolan Roux ont scellé le sort du match et permettent aux Bretons de rêver au maintien.

Le PSG, l’ASSE et Rennes finissent bien

D’abord Rennes, qui finit 2018 très fort en remontant à la 8ème place et avec une qualification en phase finale de la Ligue Europa en prime. Le discours de Stephan a l’air de passer avec les joueurs qui en ont mis 4 à des Nîmois à la dérive. Le PSG n’a pas flambé pour son dernier match en 2018 au Parc des Princes, avec Neymar déjà au Brésil, c’est Kylian Mbappé qui permet aux siens de finir sur un nouveau succès. Saint-Etienne a bien terminé l’année devant ses supporters, des buts de Monnet-Paquet, Khazri et Beric permettent aux Verts de l’emporter largement face à Dijon.

OL et OM, c’est pas brillant

Jean-Michel Aulas et les Lyonnais peuvent se plaindre de l’arbitrage qui est discutable sur cette rencontre, mais cela n’enlève rien à la prestation très médiocre de l’OL à Montpellier. Les vacances vont faire du bien aux Lyonnais qui ont enchaîné les matchs et qui semblaient dans le dur pour ce dernier match de 2018. Face à Barcelone, une performance de ce type et après la Remontada aux Parisiens, ça serait la branlada aux Gones.

Pour Marseille, c’est pas mieux et heureusement que Bouna Sarr est passé par là pour éviter une nouvelle défaite aux hommes de Rudi Garcia. L’entraîneur marseillais, prolongé il y a peu, semble avoir perdu la main sur son groupe et va devoir remobiliser tout le monde pendant les fêtes.

L’édito : Messieurs les arbitres, stop au boulard

Messieurs les arbitres, que j’aime vous défendre, car vous restez des humains et que l’erreur, comme pour un joueur, fait partie de votre métier. Ce qui est indéfendable par contre, c’est votre melon, votre boulard, appelez ça comme vous le voulez. L’idée n’est pas de dire que vous ne pouvez pas vous tromper car sur certaines actions, même 10 personnes qui la regardent n’auront pas le même avis. Par contre, un outil est à votre disposition maintenant, la VAR. Penalty ou pas sur Nabil Fekir, le débat existe et tout le monde ne sera pas d’accord, par contre que Monsieur François Letexier ne prenne pas la peine d’aller au moins revoir l’action est inadmissible. Il doit être sanctionné comme tous les arbitres qui par excès de confiance n’utiliseront pas l’outil à leur disposition dans pareille circonstance. La VAR doit être utilisée uniformément par les arbitres dans le champ d’action qui a été défini en amont.

Les résultats

Reims 2-2 Caen
Paris 1-0 Nantes
Lille 1-2 Toulouse
Montpellier 1-1 Lyon
Saint-Etienne 3-0 Dijon
Angers 1-1 Marseille
Strasbourg 2-0 Nice
Rennes 4-0 Nîmes
Monaco 0-2 Guingamp
Bordeaux 1-1 Amiens

Le classement :

La prochaine journée :

Vendredi 11 Janvier :

Lyon – Reims

Samedi 12 Janvier : 

Amiens – Paris

Dijon – Montpellier

Nice – Bordeaux

Guingamp – Saint-Etienne

Caen – Lille

Nîmes – Angers

Dimanche 13 janvier

Nantes – Rennes

Toulouse – Strasbourg

Marseille – Monaco

Nicolas Jacquemard


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Formule 1

F1 : Donnez une note au Grand Prix d’Autriche

Avatar

Publié

le

Par

AFP

FORMULE 1 – Dimanche, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le premier Grand Prix de la saison, en Autriche. N’hésitez pas à noter cette course assez folle.

Notre note du Grand Prix d’Autriche : 8/10

Nous étions impatients, ils nous ont gâtés. Ce dimanche, sur le circuit de Spielberg, le premier Grand Prix d’une saison bien particulière nous a offert un bien joli spectacle. Si Valtteri Bottas (Mercedes) a dominé la course de la tête et des épaules, ses poursuivants sont passés par toutes les émotions.

Max Verstappen (Red Bull) out dès le 11ème tour, Sebastian Vettel relégué au fond de la classe après un accrochage avec un certain Carlos Sainz (McLaren). Mais aussi Sergio Perez (Racing Point) aux portes du podium avant d’être pénalisé, et surtout un Lewis Hamilton (Mercedes) sans solution, lui aussi pénalisé de cinq secondes après avoir envoyé Alex Albon (Red Bull). On retiendra également le premier podium et le sourire de Lando Norris (McLaren). Bref, les péripéties n’ont pas manqué. Au milieu de tout ça, un miracle nommé Charles Leclerc.

Leclerc miraculé, Gasly et Ocon dans les points

Au jeu des multiples abandons (9 ce dimanche) et des pénalités, certains pilotes ont tiré leur épingle du jeu. C’est le cas de Charles Leclerc (Ferrari). Le Monégasque, 7ème sur la grille de départ, termine deuxième. En difficulté avec sa Scuderia tout le week-end, Leclerc a démontré qu’il était grand, avec des capacités de pilotage venant combler les criantes faiblesses d’une voiture qui inquiète. Enfin, Pierre Gasly (6ème) et Esteban Ocon (7ème) sont passés entre les gouttes en entrant dans les points. Encourageant pour le suite de cet exercice 2020. Vivement le week-end prochain.

En fin de compte, la seule petite ombre au tableau concerne Ferrari. Comme évoqué au moment de parler de Charles Leclerc, la Ferrari n’a jamais été en mesure de rivaliser avec les Flèches d’Argent. Et dire que cela risque de durer.

À vous de noter la course

Notez le Grand Prix d'Autriche

Dicodusport


Lire la suite

Formule 1

F1 : les dates des Grands Prix prévus en 2020

Avatar

Publié

le

Par

AFP

FORMULE 1 – Ce mercredi, les hauts dirigeants de la FIA ont statué sur le calendrier provisoire de la saison 2020. Huit courses sont pour le moment au programme.

Huit courses, comme le nombre d’épreuves minimum au programme d’une saison. Une nouvelle réunion de travail devrait avoir lieu prochainement pour la suite de la saison, en Asie et en Amérique.

La calendrier prévisionnel

5 juillet : Grand Prix d’Autriche
12 juillet :
Grand Prix de Styrie (Autriche)
19 juillet : Grand Prix de Hongrie
2 août : Grand Prix de Grande-Bretagne
9 août :
Grand Prix du 70ème anniversaire (Grande-Bretagne)
16 août : Grand Prix d’Espagne
30 août :
Grand Prix de Belgique
6 septembre :
Grand Prix d’Italie
11 octobre : Grand Prix du Canada ?

Le vendredi 12 juin, les organisateurs ont annoncé que les Grands Prix d’Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon n’auront pas lieu. Pour rappel, les Grands Prix d’Australie, de Monaco, des Pays-Bas et de France ont été annulés au printemps.

Dicodusport


Lire la suite

Football

L’imposture de la reprise de l’OM par Jack Kachkar

JMPPMJ

Publié

le

Par

Claude Paris / AP - SIPA

Le projet de Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi de racheter l’Olympique de Marseille à Frank McCourt semble avoir du plomb dans l’aile. L’occasion de rappeler que l’OM a fait l’objet de nombreuses offres de rachat dans le passé. Par exemple, celle extravagante de Jack Kachkar en 2007.

L’artiste, le policier et la légende

Le 31 janvier 2007, en huitième de finale de Coupe de France, l’Olympique de Marseille dispose du champion de France l’Olympique Lyonnais. Les choses avaient pourtant bien commencé pour les joueurs de Jean-Michel Aulas puisqu’à la 18e minute, un coup de bot de Juninho – l’artiste, atterrissait sur le crâne glabre du Policier, Cris. Ficelle. 1-0. Et alors que Djibril Cissé et Toifilou Maoulida s’échinaient de concert à rater tout et le reste, et surtout l’immanquable, le magicien Mickaël Pagis décide de s’en mêler. Il claque tout en décontraction une reprise de volée à l’entrée de la surface. 1-1. C’est dans le temps additionnel que Mamadou Niang – la légende, vient régler l’affaire d’un coup de tête qui trompe défense et gardien. 2-1. Marseille est en quart de finale de Coupe de France 2007.

Dans les tribunes, sur le banc de touche, sur le terrain, le peuple marseillais exulte. Battre l’archi-champion lyonnais, en ce temps-là, c’était quelque chose. Dans les vestiaires, joueurs et staff montent et tapent sur les tables. Au milieu du cercle que la troupe forme, un homme d’une quarantaine d’années en costume-cravate et poches sous les yeux. Il a l’air aussi content que les autres, peut-être plus. Entre Habib Beye et Franck Ribéry, Jack Kachkar se croit-il déjà Président de l’OM ? Les autres voient-ils en lui l’homme providentiel qui va sortir tout le monde de la mouscaille ?

On soigne bien les chevaux

Les saisons de galère, les montagnes russes et l’ascenseur émotionnel, les Marseillais savent ce que c’est. Entre 1996, date de retour dans l’élite et 2007, Marseille a connu deux finales européennes, le podium en L1 et des sauvetages in extremis pour rester dans l’élite. Robert Louis-Dreyfus ne sait plus à qui se fier au sein d’un club malade de sa mauvaise gestion. Malade, le Suisse l’est aussi. Vendre l’OM serait pour lui un soulagement, pour toute sa famille aussi. Qu’un richissime homme d’affaires canadien, magnat de l’industrie pharmaceutique outre-Atlantique, puisse s’intéresser à son club, c’était pour tout dire assez inespéré pour RLD.

Qu’importe qu’il n’ait jamais entendu parler de ce Jack Kachkar ou que son Miza Inc. lui ait valu une restriction judiciaire de la Cour suprême d’Irlande. Foin des fâcheux qui s’étonnent que la même Miza Inc. en faillite vende ses contrats et ses actifs à Inyx Pharmaceutical, propriété de Doblique Inc. elle-même propriété de Madame Kachkar et spécialisée dans les chevaux de course. Après tout, on soigne bien les chevaux.

L’homme du pont

En janvier 2007, officiellement, Inyx Inc. fonctionne du feu de Dieu. La boîte est cotée au Nasdaq et la fortune de Jack Kachkar est estimée à plusieurs millions de dollars. Le 16, il a apporté les garanties bancaires que Robert Louis-Dreyfus et le club demandaient. Le 26 février, les deux parties doivent signer. Premier accroc, Jack Kachkar demande un délai supplémentaire à Louis-Dreyfus. Trois fois rien, l’histoire de quelques jours et de déjouer quelques tracasseries de trésorerie, rien de grave. Les banques, on sait ce que c’est. On accorde au Canadien un bon mois supplémentaire, le temps de se refaire la cerise. Il faut dire qu’on ne peut pas lui refuser grand chose.

L’homme dispose de soutiens puissants. Le Président de l’OM Association d’abord, Jean-Pierre Foucault himself et sa force de frappe médiatique. Côté gros sous, le millionnaire des pilules dispose de l’entregent de Francis Bridgeman, avocat de la City. L’homme du pont est lui-même appuyé par l’un des plus gros cabinets du monde, Allen & Ovory. Il est sympathique, son contact chaleureux rassure et son parcours force l’admiration. Né à Damas, sa famille déménage rapidement pour le Liban puis le Canada. D’une famille modeste, il s’extrait d’un quotidien gris en réussissant sa médecine à Budapest. En flairant les bons coups industriels et miniers, dit-on, il fait fortune tant et si bien qu’il propose désormais 115 millions de dollars pour racheter l’Olympique de Marseille.

Jack Kachkar contre cash rare

Le 1er mars, coup de théâtre. Jack Kachkar annonce qu’il a officiellement racheté l’Olympique de Marseille. Stupeur dans le camp RLD qui, même s’il cherche bien, compte et recompte, ne trouve aucune trace d’un versement des dizaines de millions d’euros d’acompte convenus. Le ton se durcit entre les deux camps. Le Suisse donne au Canadien jusqu’au 16 mars pour honorer son engagement sans quoi, il ira se faire de la poutine chez les Amazones. Dans le camp des dirigeants marseillais, le doute a été semé par un article du Figaro qui annonce qu’une enquête est lancée pour déterminer l’origine des fonds levés par Jack Kachkar.

Finalement, les négociations n’auront pas fait une saison et le 23 mars, on annonce qu’elles prennent fin. Et de manière d’autant plus définitive que le 9 mai, Robert Louis-Dreyfus dépose plainte pour « faux, usage de faux et escroquerie ».  Quatre ans plus tard, c’est à Margarita Louis-Dreyfus que Jack Kachkar est condamné à verser 500 000€ de dommages et intérêts. Son mari, Robert, est mort deux ans auparavant de la résurgence du virus JC.

Jusqu’en 2019, Jack Kachkar se faisait discret sur la scène médiatique française. Il a fallu qu’une dépêche le rappelle aux souvenirs des suiveurs du football et de fans marseillais qui enfouissaient, le plus profondément possible, son nom dans les tréfonds de leur mémoire. Condamné pour avoir détourné 100 millions de dollars et provoqué la faillite d’une banque de Porto Rico, Jack Kachkar a été condamné par un tribunal de Floride à 30 ans de prison et une amende de 103 490 005 de dollars.

JMPPMJ


Lire la suite

Quiz

Quiz : connaissez-vous bien l’histoire de Wimbledon ?

Avatar

Publié

le

Par

ODDS 24

QUIZ TENNIS – Depuis une semaine, les fans de tennis pleurent l’annulation de Wimbledon. Alors on regarde les anciennes rencontres mythiques, on se refait quelques points, mais où est le suspense quand on sait déjà le résultat … S’il y a un score que vous ne connaissez pas encore, c’est bien celui que vous aurez à la fin du quiz spécial Wimbledon. Êtes-vous incollable sur le plus ancien tournoi de tennis ? De sa création en 1877 à la finale folle masculine de 2019, réaliserez-vous le 10/10 ? A vous de jouer !

Pour savoir si vous avez bien suivi l’histoire de Wimbledon, lancez-vous dans une série de dix questions. Attention, vous ne disposez que d’1 minute 30 pour répondre. Are you ready ? Let’s go !

Sophie Clapier


Lire la suite

Football

[Vidéo] La douceur d’Antoine Griezmann face à Villarreal

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

LIGA – Titulaire à Villarreal (1-4), Antoine Griezmann a marqué un superbe but suite à une passe de Lionel Messi. Savoureux.

La presse ne parle que de la relation entre le Français et l’Argentin, la plus belle réponse est venue du terrain dimanche. Une talonnade de Lionel Messi suivie d’un magnifique lob d’Antoine Griezmann pour le troisième but du Barça face au sous-marin jaune.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Formule 1Il y a 17 minutes

F1 : Donnez une note au Grand Prix d’Autriche

FORMULE 1 - Dimanche, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le premier Grand Prix de la saison, en Autriche....

Formule 1Il y a 2 heures

F1 : les dates des Grands Prix prévus en 2020

FORMULE 1 - Ce mercredi, les hauts dirigeants de la FIA ont statué sur le calendrier provisoire de la saison...

FootballIl y a 2 heures

L’imposture de la reprise de l’OM par Jack Kachkar

Le projet de Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi de racheter l'Olympique de Marseille à Frank McCourt semble avoir du...

QuizIl y a 3 heures

Quiz : connaissez-vous bien l’histoire de Wimbledon ?

Un nouveau quiz est arrivé pour tester vos connaissances sur le plus ancien tournoi de tennis : Wimbledon. A vous...

FootballIl y a 5 heures

[Vidéo] La douceur d’Antoine Griezmann face à Villarreal

LIGA - Titulaire à Villarreal (1-4), Antoine Griezmann a marqué un superbe but suite à une passe de Lionel Messi....

MultisportsIl y a 5 heures

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #25

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes...

FootballIl y a 18 heures

Football – Liga : notre pronostic pour FC Séville – Eibar

LIGA - Le FC Séville reçoit Eibar pour le compte de la 34ème journée du championnat espagnol. Notre pronostic pour...

TennisIl y a 18 heures

Robin Söderling revient sur le calvaire de sa mononucléose

TENNIS - Officiellement retraité des terrains depuis 2015, Robin Söderling ne s'est jamais vraiment remis de la mononucléose qui l'a...

CyclismeIl y a 19 heures

Tour de France : Il y a 6 ans, Marcel Kittel faisait la loi à Harrogate

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans...

Formule 1Il y a 20 heures

Grand Prix d’Autriche : Valtteri Bottas s’impose

FORMULE 1 - Parti en pole position, Valtteri Bottas (Mercedes) remporte le Grand Prix d'Autriche, au terme d'une course mouvementée....

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés