Nous suivre

Football

Ligue 1 Conforama – 27ème journée : nos tops et flops

Romain Delanis

Publié le

OL

Pour chaque journée de Ligue 1 Conforama, Dicodusport fait un retour sur les moments marquants du week-end, entre réussites et échecs, sans langue de bois !

Les Tops

Semaine de folie à Lyon (Lyon 2-0 Saint-Etienne)

Après la victoire contre Metz lors de la dernière journée, l’OL s’attendait à une semaine riche en sensations au Groupama Stadium avec les réceptions de la Juventus et de l’ASSE. Résultat, Lyon s’est complètement retrouvé et a, par deux fois, fait chavirer le cœur de ses supporters en remportant les deux matchs. Hier, les Lyonnais ont montré notamment en première mi-temps que la confiance était revenue dans le Rhône. Face à des Stéphanois en grande difficulté, l’OL a su maitriser le derby derrière sa nouvelle recrue, Bruno Guimaraes, à la baguette. Un état d’esprit retrouvé, des résultats qui s’améliorent, et Lyon s’avance vers la fin de saison en boulet de canon.

Le LOSC enfin déterminant à l’extérieur (Nantes 0-1 Lille)

Souvent en difficulté cette saison hors de ses bases, le LOSC l’a emporté fort logiquement à la Beaujoire hier après-midi. Un match dominé du début jusqu’à la fin pour les hommes de Christophe Galtier : « C’est une victoire méritée. Il aurait été frustrant de ne pas l’emporter avec toutes les occasions que nous avons eues » résumait le coach lillois en fin de rencontre. Sans un grand Alban Lafont, Lille aurait remporté ce match sur un score bien plus large. En tout cas, les Dogues confirment leur bonne période et creusent un petit écart (6 points) sur la 5ème place occupée par l’OL. La course à l’Europe s’annonce palpitante, avec un Lille-Lyon prometteur la semaine prochaine.

Deuxième mi-temps parfaite à la Mosson (Montpellier 3-0 Strasbourg)

Pendant une mi-temps, Montpellier a été grandement mis en difficulté par des Strasbourgeois plus qu’intéressants. C’était sans compter sur un grand Geronimo Rulli dans les cages montpelliéraines, auteur d’un excellent match et d’une clean sheet. Le penalty inscrit à la 57ème minute par Savanier aura eu le mérite de réveiller toute équipe qui survolera la rencontre par la suite. La confiance habituelle à domicile se concrétisera par un score fleuve qui consolide la place de Montpellier en haut du tableau de Ligue 1 Conforama.

L’OM peut remercier Pipa… et Mandanda  (Nîmes 2-3 Marseille)

Quoi de mieux pour se relancer après une défaite que de voir son attaquant mettre un triplé à l’extérieur… En déplacement à Nîmes, les Olympiens savaient à quoi se tenir, face à un Nîmes Olympique revigoré en 2020. Après l’ouverture du score des Nîmois par Ferhat dès l’entame de match, les Marseillais ont montré comme souvent cette saison leur force de caractère. Sans être étincelants, les Phocéens ont mis leur attaquant, Dario Benedetto, dans les meilleures dispositions. Aussi, sans un grand Steve Mandanda, Nîmes serait revenu au score. L’Olympique de Marseille se relance donc après sa défaite à domicile face à Nantes et consolide sa deuxième place en Ligue 1 Conforama.

Dario Benedetto a inscrit son premier triplé avec l’OM face à Nîmes – AFP

Les Flops


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une