Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 : La 37ème journée à la loupe

Publié le

Ligue 1 La 37ème journée à la loupe

LIGUE 1 2021-2022 – Alors que la Ligue 1 approche de son verdict, la rédaction vous propose un petit tour d’horizon sur ce qu’il ne faudra pas rater de cette avant-dernière journée.

Vous avez prévu de suivre la Ligue 1 ce week-end ? Mais vous n’avez pas encore pris connaissance de son programme en détail ? Suivez le guide. On vous propose un petit tour des différents enjeux et ce qu’il ne faudra pas rater ce week-end.

Le choc : Rennes – Marseille

C’est le choc de la journée et de cette fin de saison dans la quête de la qualification en Ligue des Champions. Alors que l’on pensait l’Olympique de Marseille avec son billet en poche, la défaite subie face à l’OL il y a 15 jours a redistribué en partie les cartes. Le principal adversaire des Marseillais dans cette course à la qualification aurait pu être le Stade Rennais. Forts d’une différence de but à leur avantage, les Rennais, en cas de sans-faute, pouvaient terminer à la seconde place. Ce qui aurait été tout simplement historique et aurait conclu une très belle saison des Rouges et Noirs. Mais si le conditionnel passé est employé ici, c’est que les hommes de Bruno Génésio ont failli. Une faillite caractérisée par une défaite lors du derby face à Nantes mercredi (2-1). Souvent séduisants, ils auront déçu lors des tournants de la saison. Pour garder un espoir de qualification en C1, ils devront cette fois répondre présents lors de ce match couperet.

Du côté des Phocéens, la victoire à Lorient a remis les joueurs de Sampaoli en ordre de marche. Outre la défaite face à Lyon, l’élimination en C4 face à Feyenoord avait sonné comme un coup d’arrêt pour l’OM. Sans Dimitri Payet, blessé jusqu’à la fin de saison et un groupe qui semble émoussé, les Olympiens vont devoir serrer les dents pour terminer de belle manière leur saison. Il en dépend de leur participation à la grande Coupe d’Europe. Car d’autres prétendants ont les dents longues du côté de la Côte d’Azur.

Le match de tous les dangers : Bordeaux – Lorient

Ce n’est pas la première fois que l’on retrouve Bordeaux dans cette rubrique. Mais peut-être la dernière. Car si les Girondins sont encore en vie, ils sont placés sous assistance respiratoire depuis de longues semaines. Et l’intronisation de David Guion n’aura pas été l’électrochoc attendu. Si la défense est à l’agonie avec 89 buts encaissés, c’est bien tout un club qui est à la dérive depuis de longs mois désormais. De dérive, il n’en est pas encore question pour Lorient. Mais les Merlus aimeraient sans doute pouvoir sortir la tête de l’eau. Un résultat positif au Matmut Atlantique serait synonyme de maintien. Après 3 défaites consécutives, les Lorientais devront prouver qu’ils ont les qualités nécessaires pour réaliser une nouvelle saison dans l’élite.

Le joueur : Moussa Dembélé

Mis au placard la saison dernière et revenu d’un prêt non-concluant de l’Atlético Madrid, Moussa Dembélé répond présent cette saison. Au sein d’un effectif lyonnais décevant, l’attaquant de 25 ans réalise tout simplement sa meilleure saison sur le plan statistiques. Auteur de 19 buts et de 4 passes décisives, il est l’une des rares satisfactions d’une équipe qui ne jouera pas l’Europe la saison prochaine. Face à Nantes, il tentera de se rapprocher encore davantage des meilleurs buteurs. Ce qui pourrait attirer la convoitise de clubs qui, eux, joueront l’Europe la saison prochaine.

L’équipe : Montpellier

S’il est une équipe qui aura connu une phase retour compliquée, il s’agit bien du MHSC. En embuscade pour les places européennes lors de la phase aller, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont réalisé une phase retour digne d’un relégable. Pour illustrer ceci, un chiffre : 3. Comme le nombre de victoires lors de la phase retour. Avec les départs de Delort et Laborde notamment, les Héraultais avaient dans un premier temps réussi, malgré tout, à répondre présents. Dépendants énormément de Téji Savanier, les Pailladins, qui s’appuyaient souvent sur une défense solide, auront notamment failli dans ce domaine. Si le match face au PSG s’apparente à une rencontre de gala sans enjeu pour les deux équipes, l’intersaison devrait être mouvementée également du côté de Montpellier.


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une