Nous suivre

Ligue 1 2022-2023

Ligue 1 : L’AS Monaco mise sur Mohamed Camara au milieu de terrain

Publié le

Ligue 1 L'AS Monaco mise sur Mohamed Camara au milieu de terrain
Photo Icon Sport

LIGUE 1 2022-2023 – En quête d’un remplaçant à Aurélien Tchouaméni dans l’entrejeu, l’AS Monaco a jeté son dévolu sur le jeune international malien, Mohamed Camara. Le joueur de 22 ans débarque en provenance du Red Bull Salzbourg pour 15 millions d’euros.

Ce n’était plus une surprise depuis hier soir. Présent dans les gradins pour assister à la rencontre de l’AS Monaco face à Rennes (1-1) au stade Louis-II, Mohamed Camara est depuis ce dimanche officiellement un joueur monégasque. L’international malien a signé pour les cinq prochaines années sur le Rocher. Le montant du transfert est de 15 millions d’euros.

Un pur produit de la galaxie Red Bull

Cette signature était très attendue puisque le joueur de 22 ans vient tout simplement pour remplacer numériquement Aurélien Tchouameni dans l’entrejeu. Parti au Real Madrid pour 100 millions, son départ n’avait toujours pas été compensé. Un vide se faisait donc sentir dans ce secteur, ce qui s’est notamment vu ce samedi face à Rennes. Avec l’absence d’Eliot Matazo et l’expulsion de Youssouf Fofana, c’est finalement le jeune Soungoutou Magassa (18 ans) qui avait été lancé pour ses grands débuts professionnels.

Arrivé en Europe en 2017 à Salzbourg, Mohamed Camara a depuis connu une ascension linéaire. Comme la plupart des jeunes joueurs qui débarquent au sein de la galaxie Red Bull, il s’est tout d’abord fait les dents en D2 avec le club satellite de Liefering pendant deux saisons (2017-2019). Il a ensuite intégré l’équipe phare de Salzbourg, connaissant deux premières saisons plutôt discrètes avant d’exploser totalement lors de la dernière campagne. Pièce indispensable du système de Matthias Jaissle, il a ainsi disputé 36 rencontres toutes compétitions confondues, participant également à la Ligue des Champions. Sous les ordres de Philippe Clément à Monaco, le joueur va avoir l’occasion de poursuivre sa progression, et devra donc répondre aux grandes attentes le concernant.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une