Nous suivre

Football

Ligue 1 : Les (bonnes) recettes de l’Olympique Lyonnais

Publié

le

Ligue 1 : Les (bonnes) recettes de l'Olympique LyonnaisLigue 1 : Les (bonnes) recettes de l'Olympique Lyonnais
Maxppp

LIGUE 1 – Après un début de saison en demi-teinte, les Lyonnais ont réussi à forger une dynamique de victoires. Celle-ci, portée par un Rudy Garcia au sommet de son art, permet aux Rhodaniens de se porter en tête du championnat pour la trêve hivernale. Statut que le club n’avait plus atteint depuis la saison 2008 – 2009, ils avaient alors terminé troisième après 38 journées.

Début de saison en demi-teinte

Après l’épopée fabuleuse qui les avait amenés en demi-finales de la Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais avait eu du mal à entamer la nouvelle saison de Ligue 1. En effet, deux semaines après leur élimination face au Bayern, les Lyonnais jouaient leur premier match de championnat face à Dijon. Malgré la victoire obtenue (4-1), le début de saison s’est avéré assez compliqué.

Après 6 journées de championnat, les hommes de Rudy Garcia étaient 14èmes et ne comptaient que 7 petits points à leur actif. Un total assez faible lorsque l’on sait que Lille en comptait 14 et Paris 12 après le même nombre de matchs. Cependant, c’est à partir de cette 6ème journée que cette équipe a passé la vitesse supérieure.

Le trio d’attaque KTM

En effet, les Lyonnais ont vite commencé à prendre du rythme et aller chercher des points match après match. Rudy Garcia avait longtemps gambergé avant de trouver le système parfait pour son équipe. À partir de la victoire contre Strasbourg (2-3), l’entraineur de l’Olympique Lyonnais a trouvé son trio d’attaque et ne l’a presque plus quitté depuis. Le trio d’attaque composé de Karl Toko-Ekambi, Tino Kadewere et de Memphis Depay (KTM) a changé la capacité de l’OL à être tranchant en attaque. En effet, la tactique de contre-attaque ne change pas, mais l’exécution si. Le rôle de piston accordé à Memphis Depay dans l’axe permet de redoubler les passes et de multiplier les solutions en profondeur pour les milieux de terrain. Le résultat est sans appel, 24 réalisations pour les trois joueurs lyonnais après 17 journées.

Aussi, le milieu de terrain composé de Lucas Paqueta, Thiago Mendes et de Houssem Aouar est, quand on y pense, digne d’une compétition européenne. L’arrivée du Brésilien Paqueta et le retour en forme de son compatriote Thiago Mendes permet aujourd’hui à l’OL de trouver une assise solide au milieu de terrain. La défense a aussi énormément progressé avec Jason Denayer et Marcelo qui se complètent véritablement et qui permettent à cette équipe de repartir proprement de derrière. Les latéraux aussi sont de qualité, avec Cornet et Dubois. Cette défense a appris à jouer ensemble et l’efficacité de l’OL est aujourd’hui indéniable.

L’année d’un nouveau titre pour l’OL ?

Alors que seulement 17 journées ont été disputées, la saison 2020-2021 est loin d’avoir donné tous ses enseignements. Le rachat du LOSC donne beaucoup d’interrogations sur le prochain mercato du club. Le limogeage de l’entraîneur parisien Thomas Tuchel va peut-être mettre Paris dans une situation problématique à la reprise du championnat. Rappelons qu’un Paris sans Neymar (blessé) est un Paris différent et moins tranchant. Toutes ces interrogations permettent aujourd’hui à l’Olympique Lyonnais d’envisager et d’espérer retrouver le trophée de champion de France de Ligue 1.

Le fait de ne jouer aucune compétition européenne reste favorable pour l’Olympique Lyonnais qui possède une bonne profondeur de banc. Avec Moussa Dembélé, Maxence Caqueret, Bruno Guimarães et Ryan Cherki, l’effectif lyonnais peut compter sur de talentueux joueurs en cas de blessures. Il faudra, cependant, ne laisser aucun point passer dans la course au titre qui restera, sans doute, compliquée pour les Gones. On connaît notamment leurs problèmes de régularité face aux petites équipes du championnat. Cependant, les statistiques sont favorables pour l’OL puisque le champion d’automne remporte une fois sur deux le titre en fin de saison. Or, le champion d’automne est en temps normal désigné après 19 journées. Ici, il n’y en a que 17 qui ont été jouées…

Tanguy Le Jeune
 


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une