Nous suivre

Football

Ligue 1 : Lille s’accroche à Paris en battant Rennes

Christophe Beaumont

Publié le

Ligue 1 - Lille s'accroche à Paris en battant Rennes
Photo Icon Sport

Ligue 1 – 21ème journée – Dans le top 5 du championnat de France, Rennes et Lille s’affrontaient en cet fin d’après-midi. La victoire était très importante pour les deux équipes, puisque si les Lillois devaient l’emporter pour accrocher le PSG, les trois points permettaient aux Rennais de prendre le large sur Marseille, leur premier poursuivant. Au bout d’un match intéressant dans le jeu mais pauvre en occasions, le LOSC sera vainqueur sur la plus petite des marges. Score final : 0-1.

Alors que les Bretons pouvaient compter sur leurs meilleurs atouts, ce n’était pas forcément le cas des Nordistes qui devaient composer sans leur homme providentiel : Burak Yilmaz. L’attaquant étant blessé au mollet, ses coéquipiers étaient donc contraints de faire sans lui, afin de répondre au PSG vainqueur contre Montpellier (4-0), vendredi soir.

S’accrocher était donc le maître-mot de cette rencontre. En effet, si les Lillois (2ème) avaient besoin d’une victoire pour revenir à égalité avec le leader parisien, un succès était également nécessaire pour les Rennais. Cinquièmes à trois points de Monaco, les hommes de Julien Stéphan pouvaient faire le trou sur l’OM.

David et la VAR

17h, le coup d’envoi est donné au Roazhon Park. Fortes d’une bonne première partie de saison, ce sont deux formations en forme dans ce championnat qui bataillaient pour le même objectif : la victoire. Les 22 acteurs étaient forcément bien au courant de l’importance de cette affiche et cela se ressentait dès les premiers instants. L’intensité était donc au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir.

Après 15 minutes d’observation, la première occasion sera la bonne pour les Lillois. Romain Salin repoussait le corner dangereux frappé par Yazici, dans les pieds de Jonathan David. L’attaquant ne se faisait pas prier pour ouvrir le score en reprenant le cuir en première intention (0-1). C’est ainsi que les hommes de Christophe Galtier, plus entreprenants malgré un premier quart d’heure équilibré, prendront l’avantage.

La demi-heure passée, la partie perdait tout doucement en rythme. La faute, peut-être, à une assistance vidéo à l’arbitrage, bien trop longue pour vérifier une position de hors-jeu au millimètre près. Quoi qu’il en soit, le premier acte se terminait sur le plus petit des écarts en faveur des visiteurs. Et cela nous réservait du suspense pour le deuxième acte. 0-1 à la mi-temps.

Lille ne perd pas le Nord

C’est après la traditionnelle pause de 15 minutes que les deux équipes rejoignaient la pelouse. Les contacts étaient rudes dès la reprise, parfois à la limite du raisonnable. On imaginait, alors, que la bataille serait rugueuse. L’heure de jeu pointera le bout de son nez avec des Rennais qui commençaient à se montrer un poil plus dangereux.

Une deuxième mi-temps assez paradoxale jusque-là, puisque bien qu’en termes de jeu le contenu était intéressant, aucune des deux équipes ne parvenaient à s’offrir une once d’occasion de but. De cette manière, les minutes passaient pour en arriver à l’ultime quart d’heure. Les intentions n’étaient pourtant pas mauvaises, mais les deux blocs défensifs étaient particulièrement solides. En fin de match, l’entraîneur des Dogues faisait deux changements afin de consolider le résultat qu’il tenait. En poussant, les Rennais ont pourtant tout essayé pour revenir au score, en vain. Ainsi, le LOSC empochera 3 points importants qui lui permet de recoller au Paris Saint-Germain. Une victoire poussive mais solide des Lillois sur le plus petit score. 0-1, score final.

Christophe Beaumont


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - C'était à 13h15, le 24 mai 1994, qu'était donné le coup d'envoi de ma vie. Emmené très tôt dans le mythique Stade Nungesser de Valenciennes par mon père et mon grand-père, ma passion pour le Football ne pouvait pas mieux démarrer. Tandis que je jouais derrière la tribune de fer pendant la quasi totalité des rencontres, ce n'est qu'au moment où Steve Savidan écrivait les plus heures de VA que je commençais à m'intéresser à ce qui se passait sur le rectangle vert. C'est alors par hasard que je me suis mis à jouer au Billard durant l'adolescence. Aujourd'hui, mon amour pour ces deux sports est intacte, et Dicodusport me permet de vous conter les histoires de toutes celles et ceux qui les font. En toute humilité, pour vous les passionnés, et ce jusqu'au coup de sifflet final.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une