Nous suivre

Football

Ligue des Champions féminine : Le PSG échoue aux portes de la finale

Julien Correia

Publié

le

Ligue des Champions féminine - Le PSG échoue aux portes de la finale
Photo via Twitter PSG Féminines

LIGUE DES CHAMPIONS FÉMININE – Le PSG, qui se rendait en Catalogne pour y affronter le Barça, devait réaliser une performance de choix pour rallier la finale. Malheureusement, il en a été autrement.

Après avoir réussi l’exploit de battre les Lyonnaises, quintuples tenantes du titre au tour précédent, les joueuses d’Olivier Echouafni devaient remettre cela. Face au FC Barcelone qui domine assez largement son championnat, les Parisiennes n’étaient pas en ballotage favorable. En effet, les coéquipières d’Irène Paredes avaient été contraintes au match nul sur le score de 1-1 la semaine dernière au Camp des Loges.

Cueillies à froid, Katoto maintenait l’espoir

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que les Parisiennes ont très mal débuté la rencontre. Après seulement 8 minutes de jeu, la Néerlandaise Martens ouvrait le score pour les Blaugranas. Un coup de massue pour les Rouges et Bleues. Mais cela ne changeait que très peu la donne. Elles devaient en effet toujours inscrire un but, pour cette fois à minimum, jouer les prolongations. Mais le début de rencontre était clairement à mettre à l’avantage des Barcelonaises. Au contraire, les Parisiennes elles faisaient preuve d’un déchet technique trop important.

Et la sanction tomba. A la 31e minute, Martens encore elle, doublait la mise après un service parfait de Graham Hansen. La mission devenait très compliquée. Mais pour autant, les Parisiennes n’étaient pas encore prêtes à laisser leurs têtes sur le billot. Et dans la foulée c’est Marie-Antoinette Katoto qui redonnait de l’espoir à ses partenaires.

Après la déception, les Parisiennes sont en quête du titre hexagonal

Revigorées, les Parisiennes n’étaient désormais qu’à un but de la finale. Mais en face l’opposition était de taille, et si les Parisiennes éprouvaient des difficultés à donner du rythme, l’inverse n’était pas vrai. Les Barcelonaises à deux reprises ont été à deux doigts d’enterrer définitivement les espoirs des joueuses du PSG. Un poteau à la 69e puis une barre dans la foulée sauvait Endler et son équipe. Un bon présage ?

Si Katoto donnait un frisson dans la surface barcelonaise à la 77e, plus rien ne sera marqué. Les Parisiennes ne retrouveront pas la finale pour la 3e fois de leur histoire. Après les échecs contre Francfort en 2015 et Lyon en 2017. Lyon justement, les Parisiennes caressent l’espoir de terminer devant leurs rivales cette saison dans la quête du titre hexagonal. Ce qui constituerait, il faut l’avouer, une véritable prouesse.


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une