Nous suivre

Football

Ligue des Champions (J6) : Tottenham élimine Marseille, qui ne verra même pas l’Europa League

Publié le

Ligue des Champions (J6) Tottenham élimine Marseille, qui ne verra même pas l'Europa League (1)
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – En tête à la pause grâce à une réalisation de Mbemba, l’Olympique de Marseille s’est sabordé en seconde mi-temps et s’est incliné en toute fin de match, ce soir au Vélodrome contre Tottenham (1-2). Avec ce résultat, l’OM termine dernier de son groupe et est éliminé de toutes compétitions européennes. Les Anglais finissent en tête et se qualifient pour les huitièmes de finale.

Derniers de leur groupe avec 6 points, les Olympiens avaient encore leur destin entre les mains pour se qualifier en huitièmes de finale. Pour valider leur billet pour la phase finale, les calculs étaient simples, puisqu’il fallait l’emporter, quoiqu’il en soit.

Mbemba délivre Marseille

L’Olympique de Marseille entame la partie pied au plancher. Dans le rythme et l’engagement, les hommes d’Igor Tudor répondent présents et obtiennent la première opportunité. Alexis Sanchez surgit à la réception d’un centre d’Amine Harit depuis la surface mais sa tête est un poil trop croisé pour tromper la vigilance de Lloris (3’). S’en suit un centre intéressant côté gauche de Nuno Tavares qui ne trouve pas preneur (7’).

Ne pouvant pas tenir sa place à la suite d’un problème musculaire, Bailly est remplacé par Gigot après moins de 10 minutes de jeu. Cela n’entame pas l’enthousiasme des Marseillais qui continuent de confisquer le ballon tout en se projetant vers l’avant. Sanchez, trouvé par Tavares dans la surface de réparation, sollicite Lloris qui repousse sa frappe du gauche (19’). Nouvelle chaude alerte pour Tottenham quelques instants plus tard sur la tentative de Clauss qui file à gauche des buts adverses (21’).

En difficulté, les Spurs n’arrivent pas à passer la moitié de terrain olympienne. L’équipe d’Antonio Conte se contente de s’appliquer défensivement en exerçant un pressing censé perturber les velléités phocéennes. Offensivement, c’est plus compliqué, et la blessure de Son n’arrange rien.

Après une longue phase de possession stérile, les locaux inquiètent de nouveau les visiteurs. Au second poteau, Veretout profite d’une erreur grossière de Sessegnon pour enchaîner contrôle – frappe du gauche qui pousse le portier de l’équipe de France à réaliser une parade réflexe (33’). À force de pousser et de faire le siège dans le camp des Anglais, l’OM finit par trouver la faille. Sur un corner rapidement joué Harit, Mbemba saute plus haute que tout le monde et place un coup de casque imparable (1-0 ; 45 + 2’).

L’OM se saborde et quitte la scène européenne par la petite porte

Bien décidés à réagir, les Londoniens gardent le ballon durant les premières minutes du second acte. Sur un centre venu de la droite, Harry Kane est devancé par la sortie de Lopez (49’). Plus entreprenants, revenus avec de meilleures intentions, les Spurs égalisent par le biais de Clément Lenglet qui reprend de la tête le coup-franc tiré par Perisic (1-1 ; 54’).

L’OM repart à l’assaut des buts de Lloris. Harit arme une lourde frappe qui passe légèrement au-dessus de la transversale (59’). Mais la physionomie du match s’est bien inversée et les Phocéens sont sur un fil. D’abord sur un contre, il s’en faut de peu pour que Kane pousse le ballon au fond des filets après un cafouillage de Lopez (63’). Kane marque ensuite mais son but est refusé pour un hors-jeu évident.

Incapable de s’approcher de la surface des Spurs, l’OM continue de subir la possession des Spurs qui sont proches d’inscrire le but du chaos. Hojbjerg envoie une frappe puissante qui vient s’écraser sur la transversale de Lopez (80’). Derrière, Mbemba réalise une intervention miraculeuse sur Kane qui partait défiait le portier olympien (81’).

Pourtant, il en suffit d’une seule pour l’OM. Sur un centre magnifique d’Ünder au second poteau, Kolasinac surgit et place une tête piquée qui passe juste à côté. C’est le but de la qualification qui s’échappe. Car au bout des arrêts de jeu, le rêve européen s’achève définitivement avec ce contre éclaire de Tottenham, qui se termine par le second but de Hojbjerg qui crucifie Lopez (1-2 ; 90 + 5’).

Ce but jette un froid glacial sur le Vélodrome et tous les acteurs marseillais. En plus d’être éliminés, les locaux ne sont même pas reversés en Ligue Europa et quittent donc la scène européenne. La suite de la saison promet d’être longue du côté marseillais.

Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Coupe de monde de football, Roland-Garros, 24h du Mans autos...Qu'importe la compétition sportive, je vis le sport à chaque instant de l'année. Passionné depuis l'adolescence par son histoire, ses enjeux ainsi que par le milieu du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Mon but ? Vous transmettre ma fièvre sur chacune des disciplines.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une