Nous suivre

Football

Ligue des Champions : Le PSG accroché à Leipzig

Publié

le

Ligue des Champions Le PSG accroché à Leipzig
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Bien que plus réaliste, le PSG a finalement été rejoint dans les derniers instants par le RB Leipzig (2-2). Un nul qui n’arrange personne, et surtout pas les Parisiens, toujours en manque évident de maîtrise.

Frustrant. Bien parti pour s’imposer, le PSG a finalement partagé les points avec le RB Leipzig (2-2) Un résultat qui scelle le sort des Allemands, qui ne pourront plus se qualifier pour la phase finale de la Champions League. Tout avait pourtant très mal démarré pour les hommes de Mauricio Pochettino. Dès la huitième minute, Angelino a déposé un amour de centre sur la tête de Christopher Nkunku, qui s’est montré sans pitié pour son club formateur (1-0).

Moins de deux minutes plus tard, Leipzig a obtenu un penalty pour une faute de Danilo dans la surface. L’attaquant portugais André Silva s’élance, mais rate son duel face à Donnarumma. Ce raté sera le tournant de la première période. À la vingtième minute, le PSG va offrir une leçon de réalisme à la jeune équipe allemande. Neymar lance dans le dos de la défense Mbappé qui sert dans la foulée un caviar à Wijnaldum qui égalise sur la première incursion parisienne dans la surface adverse (1-1). Ce même Wijnaldum va doubler la mise sur corner peu avant la mi-temps (1-2) et sans doute lancer pleinement son aventure parisienne.

Bien que dominé dans l’ensemble, le PSG est rentré aux vestiaires avec l’avantage. Précis, les coéquipiers de Mbappé n’ont eu besoin que de trois tirs pour inscrire deux buts.

Paris peut nourrir des regrets

Après un début de deuxième période plutôt équilibré, le PSG aura un gros temps fort autour de l’heure de jeu. Kylian Mbappé en profitera pour se créer deux grosses occasions, mais une frappe trop enlevée (52’) et un bel arrêt de Gulasci (64’) vont empêcher le génie français de tuer le match. La suite du match sera tout en gestion pour le PSG.

Grâce à un Marquinhos impérial, la défense parisienne a tranquillement géré les offensives allemandes… jusqu’au money time ! Sur un coup-franc banal obtenu à la 89’, Presnel Kimpembe va se rendre coupable d’une charge dans le dos de Nkunku dans la surface. Après visionnage de la VAR, l’arbitre va accorder un penalty aux Roten Bullen. Entré en cours de jeu, Dominik Szoboszlai transforme et prive le PSG d’un succès qui lui tendait les bras. 2-2 score final. Le PSG va sans doute devoir aller chercher la première place du groupe sur la pelouse de Manchester City dans trois semaines.


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une