Nous suivre

Football

Ligue des Champions : PSG-Real Madrid, retrouvailles au sommet

Publié le

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain, qui hérité du Real Madrid lors du tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, retrouve un adversaire qu’il connaît bien, mais auquel il n’avait jamais autant été lié auparavant.

Avec ou sans Mbappé ?

Le grand point d’interrogation qui plane au-dessus de ce duel que le monde du football attend impatiemment, reste le cas de Kylian Mbappé. Le champion du monde français n’a en effet pas prolongé son contrat avec Paris l’été dernier, et serait depuis plusieurs mois la cible principale du Real Madrid qui était prêt à casser sa tirelire pour le serial buteur tricolore. L’attaquant pourrait donc porter l’un des deux maillots au moment de la double confrontation les 15 février et 9 mars.

Le Paris Saint-Germain aurait intérêt à vendre son attaquant vedette avant qu’il ne puisse partir libre et gratuitement. Son contrat expire le 30 juin 2022 et sa valeur sur le marché des transferts est actuellement estimée à 160 millions d’euros selon les chiffres du site spécialisé Transfermarkt, faisant de lui l’attaquant le plus cher du monde. La seule fenêtre de transfert ouverte au club de la capitale d’ici l’été prochain se refermera le 31 janvier 2022, soit deux semaines avant le choc contre le Real Madrid. Les supporters parisiens pourraient donc revoir très vite leur buteur préféré, mais arborant les couleurs d’un autre club et marquant des buts contre l’équipe qu’il a portée depuis trois ans.

Ramos de retour chez lui

Il a été fidèle au Real Madrid depuis son arrivée du FC Séville, son club formateur, en 2005. Seize ans plus tard, Sergio Ramos a quitté son club de cœur pour ajouter son nom au mercato estival XXL du Paris Saint-Germain l’été dernier. A la Maison Blanche, il a arboré le brassard de capitaine pendant de nombreuses années dès le départ d’Iker Casillas, et a surtout disputé 671 matches pour un total de 101 buts et 40 passes décisives. Des statistiques complètement folles pour un défenseur central.

Le résultat de ce tirage au sort rocambolesque a donc eu une saveur très particulière pour l’international espagnol (180 sélections) qui a vécu ses plus belles années avec le club madrilène : quatre Ligues des Champions, cinq Championnats d’Espagne, quatre Coupes du monde des clubs, etc. Le défenseur devrait fouler la pelouse du Santiago Bernabeu pour la première fois presqu’un an jour pour jour après ses dernières minutes de jeu à domicile, le 16 mars 2021 (Real Madrid – Atalanta, victoire 3-1 en Ligue des Champions).

Messi face à son adversaire favori

A l’inverse de Sergio Ramos, si Lionel Messi connaît bien le Real Madrid, c’est plutôt parce que le club a été l’une de ses victimes favorites durant ses 19 années passées avec le FC Barcelone. L’Argentin a trouvé le chemin des filets Merengues à 26 reprises et délivré 14 passes décisives en 45 apparitions lors de Classicos ayant eu lieu en Liga, Coupe du Roi, Supercoupe d’Espagne ou Ligue des Champions. Le Real est d’ailleurs le club qu’il a le plus souvent rencontré lorsqu’il jouait avec les Blaugranas. Aucun joueur ne semble donc mieux placé que Messi pour affronter les Madrilènes.

Avec le septuple vainqueur du Ballon d’Or France Football dans ses rangs, les bookmakers voient d’ailleurs les Rouge et Bleu s’imposer lors du match aller au Parc des Princes le 15 février prochain. La cote de victoire du PSG est estimée à 1 sur le site de paris sportifs Betway, contre 2.4 pour le Real et 2.75 pour un match nul (chiffres du 20 décembre 2021). Mais tout pourrait se jouer au retour, le 9 mars au Santiago Bernabeu. D’autant plus que l’on connaît la tendance de Paris à vivre des scénarios improbables de renversements de situations et désillusions en tous genres. Lionel Messi, en compagnie de Neymar, en a été acteur face au PSG avec le Barça en 2017 durant la célèbre « Remontada » 6-1 au Camp Nou. Le duo qui arbore désormais le maillot de Paris aura à cœur de ne pas vivre l’expérience de l’autre côté cette fois.

L’autre retrouvaille proposée par cette affiche de huitièmes de finale de Ligue des Champions est celle entre l’actuel entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, avec son ancien club. A la tête du Paris Saint-Germain entre 2011 et 2013, le technicien italien a permis au PSG de décrocher son premier titre de champion de France depuis 1994, le troisième de son histoire.

Le choc Real-PSG aura donc une saveur particulière pour plusieurs raisons et se jouera sous le thème des retrouvailles, pour leur septième et huitième confrontations dans l’histoire de la compétition. C’est l’une des raisons qui en fait l’une des affiches les plus alléchantes de ces huitièmes de finale de Ligue des Champions.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une