Nous suivre

Football

Ligue des Nations : La France triomphe en finale en battant l’Espagne

Publié le

Ligue des Nations : La France triomphe en finale en battant l'Espagne
Photo Icon Sport

LIGUE DES NATIONS – La France remporte la deuxième Ligue des Nations de l’histoire en venant à bout de l’Espagne 1-2, après un match engagé, qui n’a livré son verdict qu’après l’heure de jeu. Les Bleus remportent leur deuxième trophée majeur en trois ans, et effacent, un peu, leur échec lors du dernier Euro. 

Avant cette rencontre, les Bleus étaient en position de favoris, en raison de leur statut de champions du monde, mais aussi de leur splendide deuxième mi-temps contre la Belgique. Cependant, les Espagnols étaient loin de se présenter en victimes expiatoires, et la rencontre promettait du spectacle.

Les Bleus sont néanmoins les premiers à se mettre en action, et sur une ouverture de Pogba à la 5ème minute, Benzema crochète Unai Simon mais ne parvient pas à trouver Mbappé au point de pénalty. Les Français pressent haut et les Espagnols mettent 10 minutes avant de sortir la tête de l’eau, mais Ferran Torres, en bonne position, écrase trop sa frappe.

La rencontre s’équilibre peu à peu, et les Ibères commencent à trouver leurs marques. Fidèle à sa réputation, l’Espagne monopolise la possession de balle (64% en première période), mais le duo Pogba – Tchouaméni fait bonne figure au milieu de terrain. Le rythme du match retombe alors, chaque équipe semblant attendre l’erreur de son adversaire. Un coup-franc de Marcos Alonso fait passer un léger frisson sur le but français, mais la fin de première mi-temps est globalement terne, et marquée par la blessure de Raphaël Varane, remplacé par Dayot Upamecano.

La peur avant la délivrance

La deuxième période repart sur les mêmes bases. Les Bleus ne parviennent pas à développer leur football, perdent beaucoup de ballons, et commettent des fautes grossières qui valent des cartons jaunes à Pogba et Koundé. Les Espagnols s’installent dans le camp français, à l’image d’un Oyarzabal remuant, et règnent en maîtres sur le milieu de terrain, menés par un Sergio Busquets toujours fringant. Les Bleus procèdent par contre, et sur l’un d’entre eux, Benzema trouve Théo Hernandez qui fracasse la transversale d’Unai Simon (63ème). Dans la continuité de l’action, Busquets trouve magnifiquement Mikel Oyarzabal dans l’axe, le Basque résiste à Upamecano et trompe Lloris d’une frappe croisée à ras de terre (1-0, 64ème).

Cette longue action finit de réveiller les Bleus. Sur l’engagement, Karim Benzema est trouvé à l’angle gauche de la surface espagnole. Le Madrilène décoche alors une frappe enroulée exceptionnelle, qui va se nicher dans la lucarne opposée (0-1, 66ème). Le match s’emballe et Mbappé tente un lob de 25 mètres qui finit au-dessus. Les Bleus prennent le contrôle de la rencontre, et sur un ballon gratté par Tchouaméni, Benzema sert Mbappé qui écrase trop sa frappe.

Les Français étouffent les Espagnols, et sur une action construite, Hernandez trouve Mbappé qui trompe Unai Simon après un passement de jambes et délivre les Bleus (2-1, 79ème). La victoire semble avoir choisi le camp tricolore, mais Lloris doit tout de même sortir impeccablement une balle d’égalisation sur une volée magnifique d’Oyarzabal. Les Espagnols poussent fort en fin de match, et sur un ultime corner, Hugo Lloris s’interpose encore sur une volée à bout portant de Fornals, avant qu’Anthony Taylor ne siffle la fin du match.

L’équipe de France remporte la Ligue des Nations et aura fait honneur à son statut de championne du monde tout au long de cette campagne. Les Bleus relèvent la tête après la débâcle de l’Euro 2020, et peuvent regarder vers la Coupe du monde avec sérénité, puisqu’ils seront parmi les favoris à leur propre succession.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une