Nous suivre

Football

Ligue Europa Conférence : Nice s’incline à Tel-Aviv en match aller des barrages

Publié le

Ligue Europa Conference Nice s'incline à Tel-Aviv en match aller des barrages
Photo Icon Sport

LIGUE EUROPA CONFÉRENCE – Les Niçois pourront avoir des regrets tant ils ont dominé la première période. Mais, totalement bousculé par un Maccabi Tel-Aviv revigoré, le Gym concède une défaite 1-0 sur un sublime lob du Croate Stipe Perica. Les hommes de Lucien Favre vont devoir montrer autre chose lors du match retour s’ils veulent se qualifier. 

Qualifié pour les barrages de la Ligue Europa Conférence, l’OGC Nice est tombé sur un adversaire qui sait réagir. En déplacement sur la pelouse du Bloomfield Stadium, les Niçois ont joué dans un stade plein à craquer prêt à chanter pour les bleus et jaunes du Maccabi Tel-Aviv. Cette équipe qui avait été éliminée en 16ème de finale de la dernière édition par le PSV Eindhoven, a prouvé qu’elle méritait sa place dans la compétition. Face à une équipe israélienne bien regroupée en première période qui a fait le dos rond, les Niçois n’ont pas su convertir leurs occasions. En seconde mi-temps, tout a basculé, et c’est Tel Aviv qui en se montrant plus dangereux a inscrit le seul but de la rencontre.

Une première mi-temps presque parfaite

Voilà peut-être le défaut qui manque encore à cette équipe de Nice pour faire la différence : le manque d’expérience et des erreurs de jeunesse qui ont coûté le match aux aiglons. Malgré l’encadrement des plus âgés comme Ramsey, Delort, Lemina ou Dante, la jeune équipe niçoise n’a pas réussi à convertir ses occasions quand il le fallait, et surtout à être attentive jusqu’au bout. S’il a fallu attendre la 20eme minute pour voir une première occasion dans le match c’est le Gym qui va se la procurer en frappant fort. Sur un corner tiré de la gauche de la part d’Aaron Ramsey, c’est Kephren Thuram qui se détache au second poteau pour décrocher une tête bien placée. Malheureusement pour les Niçois, Peretz place une claquette sous la barre pour éloigner le danger.

Dans la foulée, le Gallois étincelant, lance Andy Delort en profondeur qui, légèrement désaxé sur la droite, décoche une frappe qui termine sur le poteau droit, le ballon revient alors dans les pieds du jeune Roumain Ilie, la recrue se précipite et ne cadre pas sa frappe alors que le but était vide. Le Gym va continuer de pousser, et à la 30ème minute, on retrouve encore Ramsey, mais cette fois-ci à la conclusion d’une passe dans la profondeur de Stengs. L’ancien Gunner déclenche une frappe puissante croisée, mais Peretz est encore là pour sauver les siens.

Le GYM est resté au vestiaire

Les Israéliens vont se réveiller en obtenant une double occasion, grâce à un coup franc de Kanichowsky qui trouve Yeini, ce dernier bute à deux reprises sur un défenseur. Dans la foulée de l’action, Van Overeem est tout proche de placer sa tête au second poteau. Avant de rentrer aux vestiaires, les Niçois vont se procurer une dernière occasion par l’intermédiaire de Ilie, qui face à deux défenseurs décale Delort sur la droite. Trop excentré, l’Algérien frappe croisé mais bute encore sur un gardien héroïque. Les Aiglons rentrent à la mi-temps pleins de regrets, tant ils ont dominé la période avec 10 tirs à 4.

De retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre va totalement changer. Bousculé, le Gym n’arrive plus à poser un pied sur le ballon. Cependant ils parviennent à obtenir deux occasions, encore par l’intermédiaire du Gallois Aaron Ramsey, qui aura été précieux et meilleur joueur du match côté niçois, mais qui à cause du manque de compétition aura péché dans la finition. Justement si les Aiglons n’ont pas été tueur devant le but, le Maccabi va faire preuve de sang-froid par l’intermédiaire de son attaquant croate Stipe Perica. Entré cinq minutes plus tôt, l’ancien de Chelsea profite d’un long dégagement de son défenseur central, et d’une déviation de la tête de Jovanovic pour partir en profondeur et se retrouver seul face aux buts, pas suivi par la défense niçoise, le buteur n’a plus qu’à lober Kasper Schmeichel (74eme,1-0) et inscrire le seul but de la rencontre.

Totalement sous l’eau, le Gym a évité une addition plus salée, puisque deux minutes plus tard, après une déviation sur un corner, Youcef Atal sors le ballon de justesse au premier poteau. Dans la foulée Jovanovic frappe à bout portant, mais Melvin Bard alors au second poteau dégage le ballon sur sa ligne. Malgré une petite poussée en fin de match, l’OGC Nice ne parvient pas à égaliser et laisser filer une belle occasion de se mettre à l’abri pour le match retour. Rendez-vous jeudi prochain à l’Allianz Rivera pour un match retour qui s’annonce explosif.


Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une