Nous suivre

Hockey sur glace

Ligue Magnus : Gints Meija, un attaquant letton chevronné à la relance chez les Ducs

Publié le

Ligue Magnus - Gints Meija, un attaquant letton chevronné à la relance chez les Ducs
Photo via Hokejazinas

LIGUE MAGNUS 2022-2023 – Encore engagé sur tous les tableaux, Angers a décidé de s’ajuster. Suite au départ de Cameron Brown, les Ducs ont officialisé la signature de l’expérimenté international letton de 35 ans, Gints Meija. Disposant d’un CV long comme le bras, ce dernier représente toutefois un pari pour les Ducs.

Qualifié en demi-finale de Coupe de France ce mardi soir, 3e de Ligue Magnus et en attendant de disputer la victoire finale en Continental Cup au mois de janvier prochain, les prochaines semaines s’annoncent radieuses du côté d’Angers. Afin de poursuivre dans cette bonne dynamique, le club de l’Anjou a décidé de s’ajuster. Peu de temps après avoir annoncé le départ de Cameron Brown, un attaquant disposant d’une expérience hors norme est venu remplacé le décevant américain.

Plus de 600 matchs de KHL et 150 sélections avec la Lettonie

À 35 ans, Gints Meija débarque donc chez les Ducs avec un CV monstrueux. Le bonhomme compte ainsi plus de 150 sélections avec l’équipe de Lettonie, ce qui lui a permis de disputer une multitude de championnats du monde Élite, mais également de participer à deux Jeux Olympiques (Vancouver 2010, Beijing 2022). En parallèle à son parcours en sélection nationale, il a effectué la quasi intégralité de sa carrière sur les relevées glace de KHL avec l’équipe lettone du Dinamo Riga. Il est ainsi devenu une véritable icône locale, disputant plus de 600 rencontres entre 2009 et 2022.

Attaquant polyvalent capable d’évoluer au centre ou sur le côté droit du trio, il est réputé pour sa solidité physique, tout en disposant de mains de qualité. Sur le papier, le renfort semble exceptionnel pour l’offensive des Ducs. Mais cela reste malgré tout un énorme pari en raison des expériences récentes du bonhomme. A 35 ans, le natif de Riga ne s’est quasiment jamais expatrié de sa Lettonie natale. Moins performant avec le poids de l’âge, il a du se résoudre à quitte la KHL et le Dinamo la saison dernière. Il a ainsi évolué en D2 suédoise sans laisser un souvenir impérissable pour terminer la campagne 2021-2022.

Un début de saison raté en D3 allemande

Cet été, il a pris une toute autre direction en rejoignant l’Allemagne et le club de Memmingen en…D3. Là encore, l’expérience n’a pas été réjouissante malgré des statistiques correctes (10 points en 12 matchs). En cause, un comportement loin d’être irréprochable, sur la glace (41 minutes de pénalité), comme en dehors. Le 9 novembre dernier, le club et le joueur ont ainsi mis un terme à leur collaboration. Une situation expliquée pour le Memminger Zeitung par le directeur sportif du club allemand, Sven Müller :

« Nous savions que Gints ne deviendrait pas un des meilleurs buteurs. Ce n’était pas la raison pour laquelle nous l’avons amené à Memmingen cet été. Malheureusement, il n’a pas non plus fait ce qu’on attendait de lui dans d’autres domaines, c’est pourquoi nous étions en pourparlers. Lui-même était tout sauf satisfait de la situation et a finalement accepté la résiliation du contrat. »

Un deal gagnant-gagnant ?

Ces derniers jours, Gints Meija était revenu au sein de son club de toujours, le Dinamo Riga, qui évolue désormais dans son championnat local suite à son retrait de la KHL. A un faible niveau, l’attaquant s’est régalé en claquant 5 buts (7 points en tout) en l’espace de deux rencontres. De quoi redonner la banane.

Au sein de l’effectif bien rôdé de Mario Richer, l’attaquant letton aura moins de pression sur les épaules qu’en Allemagne. Il devrait ainsi avoir l’opportunité d’évoluer sur le troisième ou quatrième trio, en ayant un réel impact. Si la mayonnaise prend, cela ne pourra être que bénéfique pour les deux camps !

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une